Menu

Voyage à moto : comment atténuer le bruit dans le casque ?

26 octobre 2017 - Automobiles
Voyage à moto : comment atténuer le bruit dans le casque ?

À moto, on s’expose à tous les bruits environnants, ce qui peut parfois déstabiliser le pilote. À cela s’ajoutent les risques de troubles irréversibles de l’audition. Aussi, pour éviter les problèmes d’audition de toute sorte, il vaut mieux utiliser des bouchons d’oreilles.

Les bruits à moto et leurs effets

bruit en motoLes pilotes de moto savent qu’on n’est jamais à l’abri des nuisances sonores dès lors qu’on est sur son engin. Entre le bruit de l’échappement, les klaxons des automobilistes et autres bruits qui s’insinuent à travers le casque, il est parfois difficile de se concentrer sur la conduite. Les nuisances sont redoublées lorsqu’on conduit à haute vitesse puisque les remous d’air dans le casque viennent renforcer le bruit généré. Il est intéressant de rappeler que le niveau de bruit varie selon la taille du pilote, de la présence d’un carénage sur la moto et de la taille de la bulle.

À une vitesse de 90 km/h, le bruit généré approche les 90 dB et cela peut monter jusqu’à 100dB à 130km/h. Pour comparaison, les aboiements d’un chien est de 80dB tandis que la sirène d’une voiture de police est de 105 dB, le bruit d’un marteau-piqueur avoisine les 110dB tandis que le bruit généré par un avion à réaction en marche est généralement de 120 dB. Selon la fréquence, le seuil de la douleur va de 110 à 120 dB et l’on peut ainsi dire que sur un long trajet, l’exposition aux bruits peut être nocive pour la santé auditive du conducteur.

Comment se prémunir du bruit ?

Les spécialistes de l’audition s’accordent à dire qu’une exposition de plus de trois minutes à une source de bruit de 102dB met la santé auditive du conducteur à des risques de dangers. Aussi, à une vitesse de 140m/h, les dommages auditifs seront à craindre. De plus, si le trajet est assez long, le conducteur aura tendance à se fatiguer et la perte d’acuité sera d’autant plus ressentie. Pour réduire les risques, les spécialistes conseillent ainsi de bien choisir un casque moto-cross homologué et qui a passé avec brio tous les tests de contrôle antibruit. Ce type de casque permet en effet de réduire les bruits qui s’insinuent jusqu’aux oreilles durant le trajet, évitant ainsi les risques d’acouphènes.

D’autres solutions telles que les bouchons d’oreille ont également été développées pour permettre aux motards de profiter de leur balade sans avoir à gérer toutes les sources de bruits de l’environnement qui l’entoure et même des bruits générés par son engin. Il convient tout de même de rappeler que les protections auditives pour motards ne sont pas les mêmes que ceux d’ordinaire proposés en pharmacie. Eh effet, contrairement aux bouchons d’oreille en mousse qui coupe le motard de son environnement, les protections d’oreilles pour motards ont été spécifiquement réalisées sur mesure par un audioprothésiste. Sur un long trajet, les bouchons d’oreilles permettent d’atténuer sensiblement les bruits (16 à 26dB) et ce, sans couper le pilote du monde extérieur. Comme il existe différents types de bouchons proposés en fonction de l’engin et de l’usage que l’on fait de la moto (courte balade ou long trajet), chacun pourra aisément trouver la protection auditive qui répondra à ses besoins.

CERRAR
Lire les articles précédents :
casse auto
Est-ce si difficile de se passer de sa voiture de nos jours ?

Quand on n’a pas de voiture, on utilise les transports en commun, le vélo ou on fait tout à pieds....

Fermer