chat animalerie

CHOC MAJEUR en France: des changements de FOU furieux pour nos amis les bêtes

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Temps de lecture :4 min de lecture
  • Post category:Animaux

Mes chers lecteurs, vous n’êtes VRAIMENT pas prêts pour les nouvelles que je vais vous annoncer ! Depuis quelques semaines, le gouvernement enchaîne les réformes TELLEMENT dingues qu’on se croirait dans une dystopie. Mais cette fois, c’est pour la bonne cause: le bien-être de nos animaux préférés.

Finies les animaleries traditionnelles

Commençons par le CA-NOn dans les animaleries. Depuis le 1er janvier, c’est terminé les chiots et chatons en vitrine. PLUS POSSIBLE d’acheter un compagnon tout de suite, il faudra patienter. Car oui, adieu aussi aux camionnettes pour craquer sur l’animal de vos rêves. Désormais, les magasins ne pourront que mettre en relation éleveurs et futurs proprios sur Internet. La seule chose qu’ils pourront faire, c’est mettre en relation les éleveurs et futurs acquéreurs sur internet. Plus de chiots mignons dans leur camionette qui font craquer petits et grands !

Heureusement, une petite exception est prévue pour les chats et chiens en attente d’adoption. Les animaleries conserveront la possibilité de les présenter aux visiteurs et de les céder à de nouveaux propriétaires responsables. Mais ça ne sera plus pareil sans tous les bébés animaux…

Adieux aux cirques itinérants

Mais vous n’êtes pas au bout de vos surprises! Car cerise sur le gâteau, fini le triomphe des cirques itinérants. Oui oui, vous avez bien lu, d’ici fin 2022 QUE DALLE, terminé les numéros avec fauves, éléphants et autres espèces sauvages. C’est la douche FROIDE pour les amoureux de ce spectacle. Pire, leur reproduction sera proscrite, les pauvres bêtes seront relâchées dans la nature. DE QUOI faire pleurer sous le chapiteau…

Fin de l’élevage intensif

Mais le gouvernement NE S’ARRETE PAS LA dans sa croisade. Autre victime collatérale, l’élevage intensif qui vit ses dernières heures. Adieu poules et canards entassés, place à des conditions de vie plus dignes. Les animaux de ferme pourront enfin respirer un bon coup. Mais ce n’est pas tout, des contrôles surprises auront désormais lieu dans tous les élevages. FINI le laxisme, on vérifiera que le bien-être des bêtes est au top à chaque instant.

Adieux les delphinariums

Autre DRAME en vue, les fans de delphinariums vont être au plus mal. Car oui, dans moins de 5 ans ciao ciao les dauphins et autres cétacés en captivité. Ils seront TOUS relâchés dans leur milieu naturel. Mais le pire, leur reproduction sera proscrite à jamais, on ne verra plus de bébés dauphins sous nos yeux émerveillés. Une décision TELLEMENT RADICALE qu’on peine à y croire.

Tolérance zéro pour la maltraitance

Et surtout, si vous songiez à faire du mal à votre chien ou chat, gare à vous ! Car les sanctions ont TRIPLÉ, vous risquez jusqu’à 3 ans de prison ferme et 45 000€ d’amende. Même les abattoirs ne sont plus à l’abri, ils seront désormais SURVEILLÉS 24/24 grâce à des caméras. FINI le temps où on pouvait s’en prendre aux animaux en toute impunité.

La France terre promise des animaux ?

Alors, qu’en pensez-vous ? La France est-elle en train de devenir le paradis sur Terre pour nos amis les bêtes ? Il faut bien avouer que ces changements sont TELLEMENT RÉVOLUTIONNAIRES qu’on a du mal à y croire. Reste à espérer que ces mesures soient scrupuleusement appliquées. Quoi qu’il en soit, une chose est sûre, le bien-être animal est devenu LA priorité nationale numéro un. On vit décidément dans un monde à l’Envers où les animaux sont de mieux en mieux protégés. À suivre avec attention les prochains coups de tonnerre du gouvernement !

Référence:  Depuis le 1 janvier 2024, les animaleries ne peuvent plus céder à titre onéreux ou gratuit de chiens et de chats dans leurs établissements.

Qu’en penses-tu ? C’est un véritable chamboulement pour le monde de la petite bête. Tu vas sans doute avoir du mal à trouver le prochain compagnon de jeux qui te fait de l’œil dans ces conditions ! Heureusement, tu pourras toujours compter sur les refuges et associations pour continuer à rencontrer des animaux prêts à t’aimer. À suivre…chocolat chiens