Comment nettoyer les tapis : les entretenir quotidiennement et enlever les taches occasionnelles

Les tapis sont un élément décoratif largement utilisé ; ils créent un sentiment de « chez soi » et apportent de la chaleur, littéralement et métaphoriquement. Ils ajoutent également de la personnalité à n’importe quel espace grâce à un seul élément, et un changement de tapis suffit à changer complètement l’aspect d’une pièce. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, nettoyer les tapis et les préserver des taches n’est pas aussi compliqué qu’il n’y paraît. Avec un bon aspirateur et quelques ingrédients de base – que nous avons tous dans la cuisine – vous pouvez nettoyer vos tapis en toute simplicité, notez bien !

Gardez la poussière à distance au quotidien ?

Sans aucun doute, la meilleure chose à faire pour prendre soin de votre tapis est de vous procurer un bon aspirateur et de l’utiliser aussi souvent que possible. Des milliers d’acariens et de poils s’accumulent dans les fibres et il est essentiel de les éliminer pour éviter les allergies et une atmosphère étouffante. Passez donc l’aspirateur (si vous le pouvez) quotidiennement, surtout si vous avez des enfants ou des animaux de compagnie. Et n’oubliez pas qu’il est préférable d’aspirer les deux côtés lorsque c’est possible. Il est également judicieux de réparer immédiatement tout effilochage éventuel, afin d’éviter tout accident ou accroc majeur.

Comment se débarrasser des odeurs de tapis ?

Bien qu’un tapis ne semble pas sale à première vue, il est possible qu’il prenne des odeurs au fil du temps. Vous pouvez éliminer ce problème facilement et à moindre coût en utilisant simplement du sel de table : saupoudrez du sel ordinaire sur toute la longueur de la moquette, et enroulez-la sur elle-même, aussi serrée que possible. Laissez-le reposer pendant environ 24 heures et passez l’aspirateur sur le tapis jusqu’à ce qu’il soit complètement éliminé. Le sel agira comme un désinfectant et éliminera les odeurs accumulées.

Comment nettoyer les tapis de la maison ?

En plus de passer souvent l’aspirateur sur votre tapis, il est conseillé d’effectuer un nettoyage de base de temps en temps :

  • Nettoyage à sec de base : remplacez le sel par du bicarbonate de soude et suivez les mêmes étapes que pour l’élimination des odeurs (saupoudrez, roulez, laissez reposer et aspirez soigneusement).
  • Nettoyage humide de base : si vous avez besoin d’assainir un peu plus le tapis (et après avoir passé un bon coup d’aspirateur des deux côtés), mélangez 10 ml d’ammoniaque, un peu de savon neutre et 1 litre d’eau tiède dans un flacon pulvérisateur. Vaporisez la surface, et brossez sans détremper avec une brosse humide. Ne vous inquiétez pas, l’odeur d’ammoniaque va disparaître !

Comment nettoyer les tapis en fonction de leur matière ?

Lorsque vous devez effectuer un nettoyage plus approfondi (au moins une fois par an), vous devez tenir compte du type de matériau dont il est fait, afin de prendre soin des fibres et de le faire correctement :

Tapis en coton

En fonction de sa taille et des recommandations du fabricant, vous pourrez peut-être le laver en machine (si c’est le cas, vous trouverez les instructions sur l’étiquette). Si ce n’est pas le cas, après avoir passé l’aspirateur sur les deux faces, nettoyez-le avec un mélange à 50 % de vinaigre blanc et d’eau tiède (pas chaude). Frottez avec un chiffon doux ou une brosse pas trop imbibée de ce mélange, et laissez sécher à l’air libre.

Tapis en laine ou en feutre

Secouez-le (si vous en avez la possibilité) et passez l’aspirateur. Brossez avec un mélange d’eau froide et d’un peu de savon neutre. Veillez à ne pas abuser du savon, car il ne sera pas facile de rincer l’excédent de produit. Faites-le pénétrer lentement, petit à petit, sans trop le faire tremper (toujours dans le sens des cheveux ou du nœud), jusqu’à ce que vous enleviez la mousse restante. Laissez-le sécher à l’air libre.

Tapis en fibres synthétiques

Ce type de fibre retient beaucoup de cheveux et de poussière, en raison de l’électricité statique produite pendant l’utilisation. C’est pourquoi il est particulièrement important de maintenir l’aspiration à jour. Pour le nettoyage, vous pouvez utiliser de l’eau savonneuse avec un peu d’ammoniaque. Frottez toute la surface à l’aide d’une brosse, puis éliminez tout résidu de savon avec un chiffon humidifié à l’eau claire.

Tapis en fibres naturelles (sisal, jute, alfa ou nattes)

Il n’est pas conseillé de faire tremper ces types de tapis, car ils se détérioreront. Par conséquent, dans ce cas, humidifiez un chiffon non pelucheux dans de l’eau salée et nettoyez la surface en suivant toujours le sens des fibres. Lorsque vous avez terminé, laissez sécher, en veillant à ce que les coins soient bien tendus (vous pouvez mettre un poids sur chacun d’entre eux, afin qu’ils ne se rétractent pas vers l’intérieur). Une fois sec, vous pouvez vaporiser un peu de lait sur la surface.

Tapis à poils longs

Ils peuvent être un peu plus difficiles à nettoyer, et s’ils sont trop humides, ils peuvent être difficiles à sécher. La façon la plus simple de nettoyer un tapis à poils longs est donc de le suspendre (de préférence à l’extérieur) et de pulvériser dessus un mélange de 50 ml de vinaigre blanc et de 250 ml d’eau. Laissez-le reposer et sécher. L’odeur du vinaigre va s’évaporer avant que vous ne vous en rendiez compte.

Comment nettoyer des taches spécifiques sur un tapis ?

Tout d’abord, la première recommandation à garder à l’esprit est de toujours essayer ces remèdes AVANT sur un petit coin peu visible du tapis, pour s’assurer que les couleurs et les fibres ne sont pas endommagées.

La règle cardinale à retenir pour le nettoyage d’une tache est que plus vous le faites tôt, mieux c’est si vous le pouvez, agissez sur place !. Si vous attaquez la tache avant qu’elle ne sèche, votre action sera beaucoup plus efficace. Une autre chose très importante est que vous devez nettoyer la tache à partir des bords, vers l’intérieur et sans détremper la zone, pour éviter que l’humidité ne se répande vers l’extérieur.

  • Taches de thé ou de café : nettoyez avec un mélange d’eau et de vinaigre blanc, auquel vous pouvez ajouter une pincée de savon neutre. Brossez doucement, et enlevez toute la mousse. Frottez avec une brosse propre et légèrement humide.
  • Taches de vin rouge : comme vous le feriez sur une nappe, appliquez de l’eau gazeuse et saupoudrez un peu de sel sur la tache. Laissez agir, mais n’insistez pas. Puis absorbez l’excès d’humidité avec un chiffon propre ou un torchon de cuisine, et aspirez le sel lorsque vous avez terminé.
  • Taches d’huile ou de graisse : si vous avez la malchance de mettre de l’huile sur votre tapis, appliquez un peu d’amidon de maïs ou de fécule de maïs sur toute la surface de la tache. Laissez reposer pendant 30 minutes, puis passez l’aspirateur pour ramasser les résidus d’amidon. Une fois terminé, brossez avec un pinceau sec pour passer sur les fibres.
  • Tache de chewing-gum : la meilleure méthode pour enlever un chewing-gum de n’importe quel tissu, y compris de votre tapis, est d’essayer de le solidifier avant de le gratter. Pour ce faire, prenez un glaçon (ou mieux encore, un bloc du type de ceux que l’on congèle dans une glacière), et appliquez-le sur le chewing-gum. Lorsqu’il est assez dur, retirez-le avec précaution. Essayez d’éliminer les traces restantes en « pinçant » les fibres de la moquette un peu à la fois avec un chiffon trempé dans de l’alcool à friction.
  • Encre de stylo : pour tenter de résoudre ce petit drame, essayez d’essuyer la tache avec un chiffon propre trempé dans du lait.
    En cas de doute, ou si la tache persiste… il est probablement temps de passer au pressing !

Tapis propre, maison heureuse

Vous avez déjà appris à prendre soin de vos tapis au quotidien avec des produits très basiques que nous avons tous à la maison. Il est néanmoins recommandé de les confier à un professionnel pour un nettoyage complet environ une fois par an.

N’oubliez pas de passer l’aspirateur chaque fois que vous le pouvez et de les faire tourner de temps en temps pour que les marques de meubles soient « étalées » et ne les endommagent pas de façon permanente.

laver son tapis (2)