Quel est le poids maximal que les enfants peuvent porter dans leur sac à dos ?

Les fourmis peuvent porter des charges jusqu’à dix fois leur propre poids sans problème majeur, mais les humains sont loin d’avoir cette capacité. Pour les adultes, le poids maximum recommandé à porter sur le dos est l’équivalent de 20 % de votre poids corporel. Pour les enfants, en revanche, il est plus approprié qu’ils portent beaucoup moins.

Il arrive souvent que les enfants ne se plaignent pas, mais acceptent les instructions de leurs parents. C’est pourquoi, au lieu de leur dire que le sac à dos est trop lourd pour eux, ils changent souvent leur façon habituelle de marcher afin de s’adapter à la charge qu’ils portent. Cela peut avoir des conséquences très négatives sur leur santé. Plus précisément, elle peut affecter la biomécanique de la marche.

Problèmes de l’appareil locomoteur

Pour ce faire, des experts ont analysé les cas de 213 garçons et filles âgés de six à douze ans. Ils ont effectué cinq tests différents, dans chacun desquels ils ont augmenté le poids des sacs à dos, afin d’analyser les changements dans la façon de marcher. Les scientifiques ont pris en compte des paramètres tels que la longueur des pas des enfants, le balancement de la démarche et le temps pendant lequel chaque pied était maintenu en l’air.

Les conclusions de l’étude ont déterminé que la démarche change légèrement au fur et à mesure que des kilos sont ajoutés au dos. Mais à partir d’une charge équivalente à 20 % du poids corporel, les altérations de la démarche deviennent significatives. Cela peut affecter l’appareil locomoteur et entraîner, avec le temps, des blessures aux hanches, au dos et aux pieds, en particulier chez les personnes souffrant d’autres problèmes tels que des pieds plats ou une scoliose.

Cependant, selon un spécialiste, la plupart des enfants qui ont participé à l’étude avaient l’habitude de porter plus de 20 % de leur poids corporel à l’école chaque jour, certains allant même jusqu’à 35 % de leur poids corporel, et ce sur une distance de plus d’un kilomètre.

Conséquences à long terme des sacs à dos lourds

L’étude des scientifiques n’est certainement pas la première à cet égard. Depuis plusieurs années, d’autres études ont été menées sur les douleurs musculaires des écoliers causées par les sacs à dos et les longues périodes d’assise dans les salles de classe. Ces articles ont expliqué que, pour compenser le poids du sac à dos, l’enfant a tendance à se pencher dans la direction opposée, c’est-à-dire vers l’avant. Parfois, ils s’aident aussi en mettant leurs mains sur leurs épaules pour saisir les sangles.

De telles déviations posturales peuvent entraver la capacité naturelle d’absorption des chocs de la colonne vertébrale et nécessitent une plus grande activité musculaire de la part de l’individu pour prévenir les chutes, explique un spécialiste, diplômé en éducation physique et auteur d’une revue des études sur ce problème. Tout cela a surtout deux conséquences négatives : une augmentation des contraintes sur la colonne vertébrale et donc une plus grande usure, ce qui entraîne de futures blessures et un placement des tissus mous en situation de désavantage biomécanique, ce qui peut entraîner une fatigue et des blessures.

En d’autres termes, ce type de surmenage, en plus d’activer d’autres types de musculature non préparés à porter du poids, engendre également le risque de développer une structure musculaire asymétrique, qui réduit la flexibilité et rendra l’enfant plus vulnérable aux problèmes musculo-squelettiques à l’âge adulte.

Cinq conseils pour une utilisation correcte des sacs à dos par les enfants

L’Association Française de pédiatrie énumère une série de conseils pour prévenir les blessures dues aux sacs à dos chez les enfants. Ils sont les suivants :

  • Veillez à ce que le sac à dos pèse le moins possible. C’est, bien sûr, la chose la plus importante. Le poids du sac à dos ne doit pas dépasser 10-15% du poids de l’enfant. On recommande que le sac à dos ne représente pas plus de 10% du poids corporel de l’enfant. Un enfant pesant 30 kilos, par exemple, ne devrait jamais porter un sac à dos de plus de 3 kilos. Le moyen le plus simple de réduire cette charge est de vérifier chaque jour ce que l’élève doit porter dans son sac à dos, afin d’éviter de transporter des livres et autres matériels dont il n’aura pas besoin. Selon une évaluation de l’efficacité d’une intervention éducative visant à réduire le poids des sacs à dos chez des élèves de 3e et 4e année du primaire, il est si courant que les enfants transportent des objets inutiles dans leur sac à dos que ce simple contrôle pourrait réduire la charge totale jusqu’à un kilo.
  • Organisez le contenu de manière à ce que les objets les plus lourds soient placés au fond du sac à dos
  • Utilisez un sac à dos léger et adapté à la taille de l’enfant
  • Les bretelles doivent être larges et réglables en longueur. Si possible, les sangles et la partie qui repose sur le dos de l’enfant doivent être rembourrées.
  • Portez le poids au centre du dos, au niveau de la taille et près du corps. Les deux sangles doivent toujours être utilisées, afin qu’une seule épaule ne soit pas surchargée par l’effort.
  • Avoir une musculature adéquate. Cela dépasse clairement le cadre de l’utilisation du sac à dos, et concerne un aspect fondamental en ce qui concerne les enfants : l’importance de l’activité physique et le fait de ne pas passer trop de temps assis ou devant des écrans. Les experts recommandent aux enfants et aux adolescents de pratiquer au moins 60 minutes d’activité physique modérée chaque jour, avec une activité vigoureuse au moins trois fois par semaine, pour renforcer les os et les muscles.

Sac à dos enfants 2