You are currently viewing Arroser et fertiliser les plantes : un guide complet pour prendre soin de vos plantes

Arroser et fertiliser les plantes : un guide complet pour prendre soin de vos plantes

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Temps de lecture :10 min de lecture
  • Post category:Maison

Les plantes égayent les coins de la maison, améliorent la qualité de l’air et nous relient à la nature. Pour éviter qu’elles ne se flétrissent et pour qu’elles soient toujours vertes et fleuries, il suffit de connaître quelques conseils de base sur la façon de les entretenir. Dans ce guide, nous vous apprenons à faire du compost pour les plantes à partir de déchets organiques et d’autres éléments que nous avons à la maison, nous vous laissons 8 recommandations pour arroser correctement, et en piste bonus : comment arroser les plantes pendant les vacances.

Vous aurez besoin :

  • Arrosoir ou pichet
  • Eau

Comment arroser les plantes d’extérieur, d’intérieur et en pot ?

Bien que cela puisse sembler un sujet simple, de nombreux problèmes liés à la santé des plantes se retrouvent dans cette étape fondamentale. C’est pourquoi nous allons vous donner quelques conseils sur la façon d’arroser les plantes d’intérieur, d’extérieur et en pot. Faites attention à ces recommandations pour que vos plantes restent toujours vertes et heureuses :

Maintenir l’humidité

Les plantes ont besoin d’un sol humide pour vivre. Bien qu’il soit possible de les arroser de temps en temps, uniquement lorsque le sol est sec (cela favorise la croissance des racines), veillez à ce que la plante ne reste pas plusieurs jours sans être arrosée.

Arrosez rarement mais abondamment

En général, il n’est pas nécessaire d’arroser les plantes tous les jours, mais lors de l’arrosage, utilisez un arrosoir ou un pichet et laissez l’eau atteindre les racines de la plante.

Arrosez le soir ou tôt le matin

Lorsque le sol est réchauffé par les rayons du soleil, l’eau s’évapore plus rapidement, ce qui peut entraîner un manque d’eau pour alimenter les plantes.

Gardez les feuilles au sec

Il n’est pas conseillé de mouiller les feuilles ou les pétales des plantes, encore moins lorsque le soleil brille. S’ils ne sèchent pas rapidement, ils risquent de moisir ou, si c’est l’hiver, d’être endommagés par le froid.

Appliquez de l’eau en conséquence

L’une des astuces pour arroser correctement est de savoir quelle plante vous avez et quels sont ses besoins en eau. Arroser un cactus ou une succulente n’est pas la même chose qu’arroser une mala madre, la fréquence à laquelle ils ont besoin d’eau est très différente.

Eau à parts égales

Il n’est pas bon d’arroser les plantes toujours du même côté, car les racines pousseront davantage d’un côté que de l’autre. Essayez d’arroser autour de la plante pour répartir l’humidité de manière uniforme.

Évitez l’engorgement

Un excès d’eau éloigne l’air des racines et les fait suffoquer.

Utilisez un sol nutritif pour les plantes

Il est important que le sol soit riche en minéraux et en nutriments pour que la plante puisse les utiliser et les absorber.

Comment arroser les plantes en pot ?

Si de nombreuses plantes d’intérieur sont faciles à entretenir, les plantes en pot nécessitent elles aussi certaines précautions. Gardez les points suivants à l’esprit lorsque vous arrosez des plantes en pot :

  • Arrosez la plante en profondeur. Les plantes en pot ont moins de terre que les plantes en pleine terre, elles se dessèchent donc plus rapidement.
  • Faites attention à l’humidité et à la chaleur de l’environnement.
  • Si vous vivez, par exemple, dans un appartement où le soleil brille toute la journée, il est important d’arroser les plantes plus souvent que si vous vivez au rez-de-chaussée, qui ne reçoit pas de soleil.
  • Mettez-le dans la baignoire ou l’évier de la cuisine. Une bonne idée pour bien hydrater les racines est de remplir la baignoire ou l’évier de la cuisine et de plonger rapidement le pot dedans et dehors (comme s’il s’agissait d’une bouteille) afin que l’eau atteigne tout l’intérieur. Ensuite, videz la baignoire et laissez le reste de l’eau s’écouler du pot.
  • Ne laissez pas la plante dans l’eau pendant trop longtemps. Si la plaque de fond de la marmite contient de l’eau, il est préférable de la vider. Un excès d’humidité peut former des champignons dans le sol.

En plus d’être clair sur la façon d’arroser les plantes d’extérieur, d’intérieur et en pot, il est important de s’assurer que le sol est bien nourri. Découvrez ci-dessous ce que vous devez savoir sur les engrais pour plantes.

Comment faire du compost pour les plantes ?

Le compost est l’un des aliments les plus importants que les plantes peuvent recevoir. Il aide la plante à obtenir des minéraux et des nutriments en fertilisant le sol. L’un des engrais maison les moins chers et les plus faciles à obtenir est celui que l’on peut fabriquer à la maison, à partir de déchets alimentaires tels que les coquilles d’œufs, les restes d’herbe, les pelures d’orange, les restes de laitue, etc. Nous allons maintenant vous expliquer comment fabriquer votre propre compost maison.

Comment faire un engrais organique maison pour les plantes ?

  • Pour utiliser les déchets organiques comme engrais pour les plantes, suivez les étapes suivantes :
  • Faites des trous à la surface d’un conteneur d’environ un mètre de profondeur.
  • Placez 10 centimètres de terre à l’intérieur (ou plus selon le contenant).
  • Ajoutez des déchets organiques. Il est important qu’il ne s’agisse pas de déchets provenant de produits animaux.

Couvrez avec plus de terre

  • Remuez toutes les deux semaines à l’aide d’une pelle, en faisant remonter les restes du fond à la surface et vice versa, ce qui aère le compost.
  • Utilisez ce mélange pour composter vos plantes.
  • En quelques étapes simples, vous pouvez fabriquer du compost à la maison avec des déchets organiques. Mais outre le compost, qui est un type d’engrais, il existe également d’autres types de compost. Nous vous en parlons ci-dessous.

Types d’engrais pour plantes

Il existe principalement deux groupes d’engrais :

  • Les engrais organiques. Ce groupe comprend le fumier, le guano, l’engrais vert et le compost.
  • Les engrais chimiques. Ces engrais comprennent le groupe des engrais chimiques conventionnels ou « à libération rapide », qui sont ceux qui, lorsqu’ils sont appliqués, apportent à la plante trois macronutriments essentiels : azote, phosphore et potassium. Il existe également des engrais chimiques à libération lente, spécifiques à chaque type de plante.
  • Engrais maison
    Outre les déchets organiques mentionnés ci-dessus, il existe d’autres solutions maison pour fertiliser le sol :
  • Fumier : peut être acheté ou obtenu à partir d’animaux. Le fumier contient de l’azote, qui sert à nourrir le sol.
  • Les coquilles d’œufs : peuvent être utilisées à la fois comme engrais et pour repousser certains insectes. Il est préférable de placer les restes déchiquetés en cercle autour de la plante.
  • Tontes de gazon : profitez des nutriments contenus dans l’herbe fraîchement coupée. Remplissez un seau d’eau et d’herbe (vous pouvez même utiliser les mauvaises herbes) et laissez-le reposer pendant deux jours avant d’utiliser l’eau pour la fertilisation.
  • Cendres de bois : Elles sont idéales grâce au potassium et au magnésium qu’elles contiennent. Il suffit de les diluer dans l’eau et de les ajouter aux plantes comme engrais.
  • Marc de café : il est possible de nourrir le sol des plantes avec du marc de café. Ajoutez le marc de café dans une carafe d’eau. Laissez-le reposer toute la nuit et utilisez l’engrais liquide pour fertiliser les plantes.
  • L’humus de ver : également connu sous le nom de lombricompost. Les vers fertilisent en digérant les matières organiques et en les décomposant grâce à leurs enzymes digestives.

Comment fabriquer un engrais liquide maison à partir de bananes ?

  • Les peaux de banane apporteront du potassium et d’autres nutriments aux plantes. Tout ce dont vous avez besoin est de l’eau et des restes de peaux de bananes.
  • Faites tremper les peaux de bananes pendant une journée.
  • Après ce temps, retirez les pelures.
  • Utilisez la solution pour fertiliser le sol sans tremper les feuilles, et c’est tout !

Comment arroser les plantes en vacances ?

Personne n’aime revenir de vacances pour trouver ses plantes flétries, avec des pétales tombés, des feuilles sèches et des tiges flasques, après tant d’efforts pour en prendre soin et les garder belles. C’est pourquoi nous vous présentons deux méthodes pour arroser vos plantes pendant les vacances.

  • Arrosage au goutte-à-goutte
    Faites quelques trous dans le couvercle d’une bouteille en plastique.
  • Remplissez la bouteille d’eau.
  • Mettez le couvercle et enterrez la partie du couvercle dans le sol. Les gouttes tomberont progressivement dans le sol, préservant ainsi l’humidité.
  • Irrigation par l’humidité
    Plongez l’extrémité d’un vieux lacet ou d’une ficelle en coton dans un verre d’eau.
  • Placez le verre plus haut que le pot.
  • Placez l’autre extrémité de la ficelle dans le terreau. De cette façon, la ficelle absorbera l’humidité du verre et la transmettra à la plante.

Questions fréquemment posées sur l’arrosage et les engrais maison pour plantes

Quel est le meilleur engrais naturel pour les plantes ?

L’un des meilleurs engrais écologiques et naturels que l’on puisse trouver est celui offert par les vers de terre. Ils apportent beaucoup de nutriments tels que le potassium, le phosphore et le magnésium, aident au développement de la plante et la protègent contre les parasites. Un autre bon engrais naturel est celui que nous pouvons fabriquer nous-mêmes à partir de déchets alimentaires. Il est important qu’ils soient décomposés et mélangés à la terre avant de les ajouter aux plantes.

Comment faire du compost pour les plantes en pot ?

Pour les plantes en pot, vous pouvez utiliser un engrais liquide à base de peaux de banane ou de marc de café. Faites tremper l’une ou l’autre de ces deux options dans l’eau pendant 24 heures. Filtrez ensuite les restes et utilisez cette eau pour fertiliser le sol. Faites attention à ne pas mouiller les feuilles.

Qu’est-ce qu’un système d’irrigation goutte à goutte domestique ?

L’irrigation goutte à goutte est un système qui maintient la plante humide en l’arrosant par petites quantités mais constamment. Pour fabriquer un système d’irrigation goutte à goutte à domicile, faites plusieurs trous dans le couvercle d’une bouteille en plastique. Remplissez-la d’eau et placez la bouteille avec le couvercle vers le bas, enterrée à quelques centimètres dans le sol.

Plantes 2