Conseils pour l’entretien des pelouses en été

Garder une pelouse saine et luxuriante en été demande du travail, mais ce n’est pas impossible. Une fois que vous connaissez les principes de base, il est facile de l’entretenir et d’en profiter. Lisez ce qui suit pour connaître nos principaux conseils d’entretien de la pelouse en été.

En début de l’été

Fertilisez le gazon

La fertilisation au début de l’été peut donner un coup de pouce à votre gazon de saison chaude, pour qu’il devienne épais et sain. Une fertilisation au bon moment peut rendre votre gazon plus résistant à la chaleur et à la sécheresse.

Toutefois, si vous en mettez trop, vous risquez de brûler votre pelouse. L’herbe est déjà stressée pendant ces mois, alors restez prudent lors de l’application. Utilisez un engrais formulé spécialement pour l’été et suivez exactement les instructions.

Si votre gazon est de saison fraîche, ne le fertilisez pas en été. Le meilleur moment pour fertiliser le gazon de saison fraîche est au printemps et à l’automne.

Tonte haute

Tondez le gazon haut pour favoriser une forte croissance des racines et une bonne tolérance à la chaleur. L’herbe plus haute fournit plus d’ombre, empêchant les mauvaises herbes de germer et de concurrencer votre gazon. Commencez par aiguiser les lames de votre tondeuse. Des lames émoussées déchireront et déchiquetteront votre herbe au lieu de la couper proprement, ce qui rendra l’herbe plus susceptible de perdre son humidité. Les lames de tondeuse restent généralement affûtées pendant 10 heures de tonte.

Réglez vos lames plus haut pendant les mois d’été, et coupez les hauteurs en fonction du type d’herbe. Les herbes de saison chaude doivent être coupées à 2 ou 3 pouces de hauteur, tandis que les herbes de saison fraîche doivent être tondues à 5 ou 6 cm. En règle générale, essayez de ne pas couper plus de ⅓ de la lame d’herbe chaque fois que vous tondez.

Lorsque vous tondez, veillez à laisser les déchets de coupe sur la pelouse. Ils se décomposeront et aideront à nourrir votre gazon.

Traitez les parasites

Les insectes peuvent sortir en force en été gardez à l’esprit qu’ils ne sont pas tous nuisibles à votre pelouse. Mais si vous voyez des insectes tels que les scarabées japonais, les punaises de juin et les hannetons européens qui grignotent votre gazon, provoquant un flétrissement et des zones dénudées, vous devez agir. S’ils ne sont pas traités, les scarabées japonais se nourriront de votre gazon et pondront des œufs, qui écloront en vers blancs et commenceront à se nourrir de votre gazon.

Pour éviter cela, appliquez un produit préventif contre les vers blancs. Utilisez-le en suivant le mode d’emploi.

Lutte contre les mauvaises herbes

Si vous agissez rapidement en été, vous pouvez tuer les mauvaises herbes établies avant qu’elles ne puissent fleurir et répandre leurs graines. Utilisez un herbicide ciblé conçu pour éliminer les mauvaises herbes à feuilles larges tout en laissant votre gazon indemne. N’oubliez pas que même ces herbicides peuvent endommager votre gazon, alors utilisez-les avec parcimonie. Si vous êtes en mesure d’arracher les mauvaises herbes à la main, envisagez plutôt cette solution.

Au milieu de l’été

Arrosez en profondeur et rarement

Un temps sec et chaud peut épuiser l’humidité de votre sol. Le stress hydrique peut entraîner le flétrissement des brins d’herbe, la réduction de la croissance des pousses et des racines, et une plus grande vulnérabilité aux parasites et aux mauvaises herbes.

Pour lutter contre ce phénomène, vous devez arroser abondamment une ou deux fois par semaine, tant que votre région ne connaît pas de conditions de sécheresse nécessitant des restrictions d’eau. L’eau doit atteindre une profondeur de 5 à 7 cm. Si vous n’êtes pas sûr, enfoncez un tournevis dans votre sol. Si vous rencontrez beaucoup de résistance, vous devez arroser davantage. S’il glisse trop facilement, vous devez arroser moins.

Il est préférable d’arroser votre pelouse tôt le matin, avant le lever du soleil si vous le pouvez. Ainsi, le soleil n’assèchera pas l’humidité avant que votre pelouse ne puisse l’absorber. Faites attention aux prévisions météorologiques : vous ne voulez pas trop arroser les semaines où il va pleuvoir.

Nourrissez le gazon au besoin

Votre pelouse peut avoir besoin d’une alimentation au milieu de l’été pour favoriser une croissance saine. Cela est particulièrement vrai pour les graminées de saison chaude comme celles que l’on trouve dans le Sud. Mais vous ne voulez pas brûler votre gazon déjà stressé par la chaleur. Vérifiez auprès de votre magasin de jardinage local s’il a des recommandations sur la nécessité de fertiliser et, le cas échéant, sur le type d’engrais à utiliser.

À la fin de l’été

À la fin de l’été, vous devriez poursuivre les pratiques d’arrosage et de tonte de premier ordre que vous avez mises en place. Cela devrait faire l’affaire, mais si vous voulez prendre de l’avance sur l’automne, vous pouvez envisager l’aération et le sursemis.

Aérez votre pelouse

Ce n’est pas obligatoire, mais si vous le souhaitez, vous pouvez utiliser un aérateur pour briser le sol compacté. Vous pouvez louer un aérateur de carottes, qui retire des bouchons ou des « carottes » de terre du sol, créant ainsi des orifices d’aération qui permettent à votre herbe d’accéder à l’air, aux nutriments et à l’eau. Votre pelouse sera ainsi plus résistante et pourra mieux supporter les facteurs de stress.

Sursemez votre gazon si nécessaire

Si votre pelouse présente des zones dénudées ou un gazon clairsemé, vous pouvez lui redonner sa gloire d’antan grâce au sursemis. En semant des graines supplémentaires sur l’herbe existante, le sursemis épaissira votre gazon.

Entretien professionnel de la pelouse

Si vous avez peur de ne pas savoir quoi faire pour votre pelouse pendant les mois d’été, faire appel à une entreprise d’entretien de pelouse professionnelle pourrait être votre solution. Cela élimine tout souci et toute planification.

Les professionnels ne proposent pas de services de tonte ou d’irrigation, mais ces sociétés d’entretien de pelouses offre plusieurs plans qui couvrent la fertilisation, le désherbage, la lutte contre les parasites, l’aération et même le sursemis, en fonction de votre lieu de résidence.

Conseils pour l'entretien des pelouses en été