Six variétés de thés d’origine asiatique classées selon leurs couleurs et leurs bienfaits pour la santé

Nous savons qu’il existe des thés de toutes les couleurs mais nous oublions souvent comment leurs propriétés peuvent nous aider à améliorer certains aspects de notre bien-être et à prévenir les maladies.

Comme on peut le voir dans de nombreux salons de thé, cafétérias et même supermarchés, il existe de nombreuses sortes de thés, bien qu’ils proviennent tous du camellia sinensis, une plante originaire de Chine et qui s’est répandue au Japon, en Inde, au Sri Lanka, au Kenya et en Turquie.

Comme chaque pays (et même chaque producteur) a appliqué différents procédés aux brins ou aux feuilles du thé, comme la fermentation, l’oxydation ou la fixation, aujourd’hui, partout dans le monde, nous pouvons profiter de nombreux thés aux qualités et propriétés organoleptiques  les plus diverses (stimuli qui se rapportent à la sphère sensorielle goût, flaveur, odeur).

Parmi eux, on peut souligner leurs bienfaits pour la santé, pour ne citer que ceux qu’ils ont tous en commun : leur pouvoir métabolique antioxydant et stimulant qui répond à leur composition chimique, principalement la théine qui leur est consubstantielle ; c’est pourquoi le rooibos ne peut être considéré comme du thé mais plutôt comme une infusion, puisqu’il ne contient pas de théine.

Comme tous les thés n’ont pas les mêmes vertus ou ne sont pas valables pour tout, nous allons préciser un par un quelles sont les caractéristiques qui définissent les thés les plus répandus et les plus faciles à trouver, si ce n’est dans les supermarchés ou les magasins de thé spécialisés.

Le thé vert

C’est celui qui vous paraîtra le plus familier et qui se distingue par son faible degré d’oxydation, car ses feuilles ne subissent, après séchage, qu’une légère torréfaction à la vapeur dans le cas du Japon, où elles ont un goût plus végétal. Dans un wok, dans le cas de la Chine où ils ont un goût plus floral. Dans chacun d’eux, vous trouverez de la fraîcheur, de la légèreté ; un bon accord entre le petit déjeuner et un plateau de sushi.

Parmi ses propriétés, il est l’un des plus nutritifs en termes d’antioxydants, de minéraux et de vitamines, il est pauvre en théine, prévient les maladies du foie, les maladies cardiovasculaires, les infections de l’oreille et les rhumes, la maladie de Parkinson et d’Alzheimer.

Il contribue à renforcer les os, à lutter contre le cholestérol, le vieillissement et le surpoids, y compris les caries et l’arthrite. Parmi les thés Japonais, celui qui a le plus de propriétés est le Matcha, bien que le quotidien soit le Sencha. Et parmi ceux Chinois, Gunpowder, Longjing et Biluochun sont célèbres.

Le thé rouge

Aussi connu sous le nom de Pu- erh ou Hei Cha, c’est le thé des empereurs, selon ses producteurs chinois qui l’ont découvert en essayant de faire durer le thé vert plus longtemps par fermentation. Et, comme sa culture est très sélective dans des zones très spécifiques de la province chinoise du Yunnan, l’authentique est régie par les règles d’une sorte d’appellation d’origine.

On peut les trouver crus ou mûrs mais en tout cas ils sont terreux avec un goût de champignon ou de poisson légèrement passé. En guise de nuance, sachez qu’en Occident, nous avons changé les noms de rouge et de noir en ce qui concerne la façon dont leurs producteurs, les Asiatiques, les appellent.

Le thé noir

Il subit une oxydation plus longue, c’est pourquoi il a été le premier à supporter son exportation de Chine vers l’Europe. Il est le plus intense en arômes, en saveurs de torréfaction, de cacao et de malt. On pense qu’il contient plus de caféine que les autres, c’est pourquoi il est parfait pour stimuler tous les processus immunologiques et cérébraux, de l’attention et de la concentration à la mémoire et à l’analyse de l’information.

De plus, il est diurétique et soulage la sensation de lourdeur dans l’estomac. De sa famille indienne, on trouve le Darjeeling ou le thé Muscat et l’Assam. Et de Chine, Lapsang Souchong, Dianhong et Keemun. Il existe également des mélanges épicés comme le thé Earl Grey et le thé Chai britanniques.

Le thé blanc

C’est un thé au goût doux, le moins traité et le plus délicat de toutes les variétés. Son processus est minimal, car il ne subit un séchage qu’après la cueillette des feuilles les mieux sélectionnées et les plus grandes. Curieusement, en Chine, on lui attribuait non seulement le pouvoir de la jeunesse éternelle mais même celui de l’immortalité, en raison de sa forte charge en antioxydants.

Mais en tant que mortel, vous pouvez vous satisfaire du fait qu’il protège des problèmes de foie, du cancer et des maladies cardiovasculaires, puisqu’il a les mêmes vertus que le thé vert, vous aidant à perdre du poids et à vous remonter le moral. Certaines de ses variétés sont l’Aiguille d’argent ou la Pivoine blanche.

Le thé bleu ou oolong

Il nécessite un processus de semi-fermentation et ses feuilles peuvent prendre plus ou moins de temps pour s’oxyder, ce qui modifie les saveurs, le laissant à mi-chemin entre le thé vert et le thé rouge. Les thés bleus, moins ils s’oxydent, plus ils sont doux et plus floraux. Et inversement, plus le temps d’oxydation est long, plus il est intense. C’est pourquoi c’est un thé pour les initiés car il révolutionnera votre palais avec différentes nuances.

Quant à ses bienfaits, comme la plupart des thés, il accélère le métabolisme, réduit le taux de cholestérol LDL dans le sang et protège donc des maladies cardiovasculaires, est antioxydant et améliore l’épiderme ainsi que la digestion. Ses variétés sont Da Hong Pao, Tieguanyin et Jinxuan.

Le thé jaune

C’est une variété chinoise rare qui émerge d’une faible oxydation dans de petits paquets de papier et de tissu, humidifiés par un traitement à la vapeur, de sorte qu’elle est jaune et plus douce et plus claire que le vert, plus subtile, c’est pourquoi elle est plus chère. Il vous aidera à vous concentrer et à étudier, il est riche en fluor, diurétique, revitalisant et antioxydant. Il a des dérivés tels que Junshan Yinzhen et Huoshan Huangya.

(Vu 8 fois, 1 visites aujourd'hui)
  • MATHI DESIGN VINTAGE - Chaise en metal d'Indonésie
    Chaise en fer aux couleurs de l'Indonésie. Elle est réellement vintage car utilisée pendant des réunions ou des manifestations publiques dans le pays d'origine. Chaque village utilise sa propre couleur, ce qui explique la grande variété de couleurs. Elles sont toutes uniques et peuvent légèrement varier en
    78,00 €
  • Aromandise Fleurs d'oranger comestible bio pour infusion et cuisine - Boîte30gr
    Une saisissante sensation douce-amère, un parfum inimitable. Pour vos desserts, sauces anglaises, compotes et confitures, vos céréales, vos thés et tisanes.Laissez vous guider par leurs couleurs, textures, senteurs et usages indiqués afin de choisir justement vos fleurs à croquer.Cuisinez comme un chef
    6,70 €
  • Ardoino Huile d'olive extra vierge italienne Ardoino - Vallaurea - Bouteille 50cl
    C'est la maison Ardoino qui produit cette délicieuse huile, dont le nom, Vallaurea, évoque en italien la belle couleur dorée de son terroir d'origine.Réalisée à partir d'une variété légendaire et si précieuse d'olives, la taggiasca, cette huile est extra-vierge et non-filtrée. Les olives sont mûries à point,
    18,90 €
  • 50factory Stickers origine de fourche HM Six Comp (2006 à 2017)
    Autocollants de fourche HM Six Comp Stickers droit et gauche de fourche neufs d'origines pour moto 50cc HM CRE et CRM Six Comp de 2006 à 2017. Caractéristiques techniques et dimensions des stickers Marque: HM Sticker dos adhésif Couleurs: gris et noir Longueur totale: 170mm Largeur totale: 37mm Épaisseur: 0
    16,80 €