Ecoconstruction: quel système s’adapte à la norme RT 2012?

Quels sont les équipements qui s’adaptent à une construction RT 2012 ?

Une fois la « conception bioclimatique » optimisée, il nous faut choisir les différents systèmes de chauffage, de production ECS, de ventilation et d’éclairage.

Dans un premier temps, il nous faut garantir une réduction des différents besoins énergétiques.

La sélection d’un système de production doit être associée à son réseau de distribution et de régulation.

• Pour le système de chauffage, il existe plusieurs solutions performantes qui peuvent être envisagées pour les constructions RT 2012 :
– Chaudière à condensation : un rendement supérieur à 100 % est garanti en régime nominal grâce à son système de récupération.
– Chaudière bois automatisée : permet de bénéficier d’une énergie renouvelable à performance énergétique élevée.
Pompe à chaleur : son efficacité dépasse généralement 3,5 au niveau du COR grâce à une valorisation des apports gratuits (air, eau, sol).
– Raccordement au réseau de chaleur : permet de réduire de manière significative les émissions de gaz à effet de serre puisque ce système favorise généralement les énergies renouvelables ou l’utilisation des déchets.                                                                  
– Poêles et inserts à bois : cette solution peut être intéressante pour valoriser le bois tout en assurant un confort thermique au vu du peu de besoin de chauffage en maison individuelle RT 2012.

• Pour ce qui concerne les systèmes de ventilation, le simple ou le double flux et le système asservi à l’occupation sont des solutions à étudier suivant la finalité de l’ouvrage et son exposition au vent.

• Concernant l’éclairage, un système hybride (éclairage de base + complément) est à privilégier dans le tertiaire.

Existe-t-il des risques avec ces nouveaux systèmes énergétiques ?

Certains systèmes peuvent présenter des risques, comme toute technique innovante:
• Le « puits climatique » est une solution très intéressante pour les maisons individuelles et le petit tertiaire. Toutefois, une mauvaise installation associé à une gestion non maîtrisée de ce système lui fera perdre ses performances énergétiques. Par exemple, en mi-saison, la température du sol est généralement inférieure à la température extérieure, il n’y a donc aucun intérêt à ce que l’air circule à travers le puits climatique avant « un soufflage » dans le bâtiment.
• « La cogénération » est un système novateur qui assure la production de chauffage et d’électricité en simultané avec un rendement total dépassant les 100 %. Au vu du faible prix de rachat du kilowatt/heure produit par un système de cogénération en France, la rentabilité d’un tel système fait qu’il est l’un des moins intéressants économiquement malgré son intérêt énergétique.
• D’autres systèmes existent, comme la petite éolienne qui présente aussi un intérêt énergétique d’un point de vue production décentralisée d’électricité, le problème est qu’elle génère des émissions sonores nuisibles.

Recommandations pour les techniques innovantes…

Certains systèmes peuvent aussi présenter des risques divers allant du simple défaut de fonctionnement jusqu’à la remise en cause du clos et couvert (fuites, envol, effondrement!) :

• des toitures avec procédés photovoltaïques présentant des fuites ou condensant fortement, ou dont les modules s’envolent ou les films se décollent ;
• de la condensation conduisant au pourrissement d’éléments structurels en bois, suite à une mauvaise conception de parois de MOB (pare-vapeur mal positionné ou absent) par exemple ;
• prolifération de moisissures ou d’acariens dans des isolants non traités à cet égard.

Si les techniques traditionnelles font le plus souvent l’objet de NF DTU (Document Technique Unifié), les techniques innovantes sont tout de même bien encadrées par la la procédure d’Avis Techniques (Document Technique d’Application en cas de norme harmonisée).

Faite à l’initiative du tenant du procédé non traditionnel cette démarche est réalisée par un collège d’experts compétents dans les domaines concernés et venant de tous horizons : bureaux d’études, entrepreneurs, maîtres d’ouvrage, maîtres d’œuvre, centres techniques, industriels, fournissent une opinion agréée et certifiée sur les procédés ou équipements nouveaux et pour un emploi bien défini.

On retiendra tout particulièrement deux GS importants :

• le GS20 « Produits et procédés isolants spéciaux » ;
• le GS21 « Procédés photovoltaïques ».

Quel Système pouvez vous envisager?

Les Chaudières?

Chaudières à granulés bois ?

Il existe les labels « NF bois de chauffage », et « Flamme Verte » qui garantissent un bois spécialement conçu pour le chauffage qui bénéficie d’un fort pouvoir calorifique et qui limitent grandement le rejet de substances volatiles polluantes dans l’atmosphère.

Chaudières à condensation gaz ?

Bénéficiant du label de qualité « Quelle Energie » , cela permet de travailler uniquement avec des partenaires installateurs ayant la certification « QualiBat » en tant que gage de qualité. Cela assure un travail bien fait  tout en garantissant  un suivi efficace de l’installation grâce à la charte de qualité signée par tous les partenaires installateurs de chaudières à condensation. »Quelle Energie » a choisi de travailler uniquement avec des partenaires installateurs ayant la certification QualiPac en tant que gage de qualité.  Cela assure un travail bien fait et garanti un suivi efficace de l’installation grâce à la charte de qualité QualiPAC signée par tous les partenaires installateurs de chaudières à condensation.

* Les pompes à chaleur?

– Pompe à chaleur géothermique ?
La PACair/eau est constituée du même boitier externe qui va absorber la chaleur, mais la partie interne sera une chaudière elle-même reliée au réseau de chauffage ou au ballon d’eau chaude. Entre les unités intérieures et extérieures il y a un système de canalisation contenant un fluide caloporteur afin d’acheminer la chaleur à l’intérieur de la maison.
– Pompe à chaleur aérothermique ?

Une PAC air/air se compose de deux parties : un boitier externe qui absorbe la chaleur, et un ventilo convecteur interne qui va souffler la chaleur dans la maison.

*Les Chauffe-eau:

– Chauffe-eau solaires ?

« Quelle Energie » a choisi de travailler uniquement avec des partenaires installateurs ayant la certification « QualiSol » en tant que gage de qualité. Cela assure un travail bien fait et garanti un suivi efficace de l’installation grâce à la charte de qualité QualiSol signée par tous les partenaires installateurs de chauffe-eaux solaires.

– Chauffe-eau thermodynamique ?

Le Label NF Performance Chauffe Eau Thermodynamique a été crée en tant que gage de qualité.

*Les planchers chauffants:

– Plancher chauffant électrique
Le principe du plancher chauffant électrique repose sur un câble chauffant réparti sur toute la surface du sol. Transformé en un super radiateur, le plancher diffuse une chaleur douce qui rayonne uniformément dans la pièce.
– Plancher chauffant à eau
Le plancher chauffant à eau est le meilleur mode de diffusion actuel. Offrant le choix de l’énergie, c’est aussi l’un des plus économiques à l’usage car il fonctionne aujourd’hui en basse température.

* Les Double ou triple vitrages ?

« Quelle Energie » a choisi de travailler uniquement avec des partenaires installateurs ayant la certification QualiBat en tant que gage de qualité. Cela assure un travail bien fait et garanti un suivi efficace de l’installation grâce à la charte de qualité signée par tous les partenaires installateurs de double et triple vitrage

Pour plus de renseignements vous pouvez consulter le site officiel du premier groupement de chauffagiste indépendant depuis 2004 en France:   

voir Axenergie

  • LECLUBLED Lot de 10 Supports RT2012 étanche IP65 BBC fixe aluminium Brossé 68mm
    Luminaire Eclairage d'intérieur Spot encastrable d'intérieur Spot encastrable mur et plafond LECLUBLED, Lot de 10 Supports encastrables conforme RT2012 étanche IP65 BBC fixe aluminium Brossé 68mm Conçu pour les installations aux normes BBC RT2012. Diamètre de perçage : trou de 68 à 75mm. Dimensions
    100,00 €
  • LECLUBLED Support RT2012 étanche IP65 BBC fixe Blanc 68mm - LECLUBLED
    Luminaire Équipement lampe Support pour lampe Support pour spot encastrable LECLUBLED, Support encastrable conforme RT2012 étanche IP65 BBC fixe aluminium Blanc 68mm Conçu pour les installations aux normes BBC RT2012. Diamètre de perçage : trou de 68 à 75mm. Dimensions φ86xH90mm. Ce support est livré
    12,00 €
  • OPTONICA Kit spot led RT2012/BBC GU10 5W (eq. 40W) Aluminium brossé - Blanc
    Luminaire Eclairage d'intérieur Spot encastrable d'intérieur Spot encastrable de salle de bain OPTONICA, Kit GU10 encastrable conforme RT2012 étanche IP65 BBC fixe 68mm Conçu pour les installations aux normes BBC RT2012 Diamètre de perçage : trou de 68 à 75mm. Dimensions φ86xH90mm. Installable
    13,61 €
  • OPTONICA Kit spot led RT2012/BBC GU10 5W (eq. 40W) Blanc Froid 6000K - Blanc
    Luminaire Eclairage d'intérieur Spot encastrable d'intérieur Spot encastrable de salle de bain OPTONICA, Kit GU10 encastrable conforme RT2012 étanche IP65 BBC fixe 68mm Conçu pour les installations aux normes BBC RT2012 Diamètre de perçage : trou de 68 à 75mm. Dimensions φ86xH90mm. Installable
    13,61 €