Nettoyer sa cafetière

Comment nettoyer sa cafetière italienne en respectant le goût du café ?

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Temps de lecture :4 min de lecture
  • Post category:Maison

Les cafetières italiennes (également connues sous le nom de cafetières Moka ou Oroley, notamment en Espagne) ont été et sont toujours l’une des plus utilisées par les Italiens, d’où leur nom. C’est l’une des manières les plus traditionnelles de préparer le café (nous vous recommandons notre article Comment préparer le meilleur café dans votre cafetière italienne) et de nombreuses personnes préfèrent le café préparé avec ce type de cafetière à celui préparé avec une machine à expresso.

Cet objet, en plus d’être très apprécié pour la qualité du café qu’il fournit, est l’un des nombreux objets de cuisine pour lesquels certaines croyances sont fortement ancrées.

Beaucoup d’entre nous ont entendu dire depuis l’enfance que les machines à café italiennes ou moka ne doivent pas être lavées en frottant l’intérieur avec du savon ou dans le lave-vaisselle, car elles gâchent l’arrière-goût du café ou peuvent faire déteindre l’aluminium de la machine sur le café. Est-ce vrai ?

Plus propre, moins efficace ?

Les cafetières doivent être lavées, sinon le café aura un mauvais goût. Une machine à café sale aura un filtre plein de moisissures, des joints desséchés et un fond avec des précipitations où les micro-organismes peuvent se développer et donner un mauvais goût au café.

Par conséquent, la machine à café, comme tout autre article de cuisine utilisé pour préparer des aliments ou des boissons, doit être lavée.

Mais faut-il le faire après chaque utilisation ou seulement de temps en temps ?

La réponse est que cela peut être fait de temps en temps : cela ne doit pas être un rituel quotidien. Mais il y a différentes opinions sur la façon de le faire. Quelle que soit la méthode employée, l’objectif ultime est que la machine à café laisse le moins de résidus chimiques possible.

Quant à la couche protectrice que certaines marques mettent à l’intérieur de leur moka en aluminium, il est vrai qu’elle s’abîme au lave-vaisselle, mais différentes revues d’études soulignent que la migration éventuelle de l’aluminium dans le café est toujours inférieure au maximum toléré.

Comment la laver (sans utiliser de savon) ?

La machine à café doit être démontée avec toutes ses pièces.
Nous pouvons commencer par nettoyer l’extérieur comme nous le ferions pour n’importe quel autre ustensile de cuisine, comme une casserole en acier, en utilisant une éponge douce qui n’endommage pas la surface.
Il convient de prêter attention au fond, qui est l’un des plus susceptibles de noircir au contact direct du feu.
Le filtre et le joint sont peut-être deux des éléments de la cafetière qui nécessitent le plus d’attention : plus ils sont sales, plus ils se bouchent et, par conséquent, plus le café aura du mal à passer. Dans ce cas, la qualité du café sera directement affectée.
Le filtre peut être plongé dans de l’eau bouillante avec un verre de vinaigre. De cette façon, les zones les plus obstruées sont adoucies et peuvent être facilement débouchées. Il faut savoir qu’un filtre bouché empêche le passage correct de l’eau et donc du café. Le filtre doit être soigneusement rincé à l’eau. S’il ne se débouche pas, il faut envisager de remplacer le filtre.
Le joint en caoutchouc doit également être en bon état et peut être nettoyé avec un chiffon imbibé de vinaigre pour éliminer tout résidu de café brûlé.
Le collecteur, c’est-à-dire la partie où se termine le café prêt à servir et qui se trouve dans la zone supérieure, peut également être lavé à l’eau chaude.
Une dernière recommandation : séchez très bien avec du papier absorbant après le lavage pour éviter la formation de moisissures à l’intérieur.
Nettoyer sa cafetière 2