Pourquoi parlons-nous dans notre sommeil sans nous en rendre compte?

Les verbalisations pendant le sommeil sont généralement brèves, spontanées, bénignes et ne laissent aucun souvenir de ce qui a été dit chez la personne qui en souffre.

Avez-vous déjà été réveillé par quelqu’un qui vous murmurait des mots dans votre sommeil et qui essayait de vous poser une question en espérant obtenir une réponse ? Il est certain que la personne qui vous répond, si elle le fait, ne se souviendra de rien à son réveil. Et elle le fera la plupart du temps avec des mots courts ou avec des phrases cohérentes. Bienvenue dans le monde du somnambulisme.

Qu’est-ce que le somnambulisme ?

C’est est un trouble du sommeil caractérisé par le fait que les personnes marchent ou font une autre activité pendant leur sommeil.

Elle survient généralement au stade IV du sommeil (le plus profond) et est plus fréquente chez les enfants que chez les adultes. De plus, les experts affirment qu’une personne est plus susceptible d’être somnambule lorsqu’elle n’a pas assez dormi.

Les épisodes peuvent être très brefs (quelques secondes ou minutes) ou durer jusqu’à 30 minutes ou plus. Le plus souvent, ils durent moins de 10 minutes. Pendant un épisode, les somnambules peuvent marcher, effectuer des activités telles que déplacer des meubles, aller aux toilettes, s’habiller et même sortir. Si le somnambule n’est pas dérangé, il retourne généralement dormir. Parfois, il peut s’endormir dans un endroit différent ou même inhabituel

Quelles en sont les causes ?

Certains facteurs peuvent précipiter un épisode de somnambulisme. Cependant, les causes exactes des épisodes de somnambulisme ne sont généralement pas connues, bien que l’on soupçonne que dans de nombreux cas, il puisse être héréditaire.

Chez les enfants, il est associé à un manque de sommeil (avoir mal dormi la ou les nuits précédentes), à la fatigue et à l’anxiété.

Chez les adultes, les causes principales sont :

  • La consommation d’alcool.
  • Certains médicaments
  • Les conditions médicales, telles que les crises d’épilepsie.
  • Les troubles mentaux
  • Anxiété et dépression : certains facteurs, tels que le stress ou la fièvre peuvent aggraver cette parasomnie ou la rendre plus fréquente. Même si nous dormons, le cerveau continue à traiter les informations et si quelque chose nous trouble, il peut nous empêcher de dormir la nuit car il nous rend nerveux.

Chez les personnes âgées, il peut être causé par un trouble du comportement lié au sommeil paradoxal (stade de mouvement oculaire rapide du sommeil).

Le somniloque peut coexister avec d’autres parasomnies telles que des terreurs nocturnes, l’apnée du sommeil, un trouble du sommeil dans lequel la respiration est soudainement interrompue.

Dormir dans un environnement différent de celui d’habitude peut également augmenter les chances de voir le sommeil parler.

Que signifie « parler en dormant » ?

Parler en dormant ou ce qui est techniquement connu sous le nom de somniloquie, est un type de parasomnie ou troubles du sommeil. C’est un acte involontaire, anormal et dérangeant qui se produit pendant le sommeil sans que la personne n’en soit consciente.

C’est ainsi que la « National Sleep Foundation » la définit. Elle n’est pas classée comme une maladie mais plutôt comme un fait, un phénomène qui se produit pendant le sommeil et peut en diminuer la qualité.

Elle se produit principalement dans la phase REM du sommeil, la dernière phase où l’activité cérébrale est très intense et où nous faisons généralement les rêves les plus vécus. On estime que jusqu’à 66 % des personnes ont connu un épisode de somnolence au cours de leur vie, en particulier pendant l’enfance.

Selon l’Académie américaine de médecine du sommeil, environ 50% des enfants parlent dans leur sommeil, un chiffre qui diminue de 5% lorsqu’on parle des adultes, hommes et femmes. Ces données, en raison de la difficulté à les trouver (la plupart sont des conversations qui proviennent généralement d’un membre de la famille), peuvent ne pas être très précises.

Des mots dénués de sens ?

Le principal symptôme de parler en dormant est l’expression audible sans en avoir conscience. Selon une étude linguistique sur le somniloque, la moitié des conversations qui ont lieu en dormant sont incompréhensibles, c’est-à-dire qu’elles sont plus un charabia qu’un discours normal.

Dans cette moitié de cas étudiés, parler en dormant se traduit par des marmonnements, des gémissements, des cris ou des chuchotements. Dans la plupart des situations, il s’agit d’un discours silencieux, étouffé par l’oreiller. Mais dans l’autre moitié, la conversation peut être compréhensible avec plusieurs parallèles à une conversation typique.

Les gens qui parlent dans leur sommeil sont ignorants de ce fait à moins que quelqu’un ne le leur dise. Par conséquent, ils ne peuvent pas se souvenir des épisodes au réveil et ce n’est pas considéré comme un produit de la conscience. Les mots n’ont pas de véritable signification pour l’orateur parce qu’il ne sait pas ce qu’il dit.

Ces conversations nocturnes sont généralement de courte durée et impliquent rarement de longues conversations. Le contenu de la conversation peut ou pas se rapporter à la vie de la personne et peut même impliquer des actions récentes ou des discussions passées.

Est-il dangereux de parler dans son sommeil ?

En général, le fait de parler pendant le sommeil n’est pas un souci et nécessite rarement un traitement. Ce n’est que lorsque la somniloquie est grave ou qu’elle se prolonge que vous devriez consulter votre médecin pour éliminer une cause sous-jacente, comme un trouble du sommeil non diagnostiqué.

Bien qu’il ne soit pas nécessaire d’intervenir pour mettre fin à ces épisodes sporadiques, certains changements de mode de vie peuvent être adoptés pour les réduire. Les experts rappellent que pour obtenir une bonne hygiène de sommeil, il est nécessaire de suivre certaines directives :

– Suivre un horaire de sommeil régulier, par exemple se coucher et se lever toujours à la même heure, peut contribuer à réduire la fréquence et la gravité des conversations nocturnes.

– Évitez l’alcool, les boissons stimulantes et les repas lourds avant de vous endormir.

– Évitez les agents externes qui peuvent perturber votre repos comme le bruit ou les stimuli comme la télévision ou les téléphones portables.

– Réduire le stress, soit en réduisant la cause si elle est connue, soit en apprenant à la gérer par des pratiques de relaxation.

– Mener une vie active, faire de l’exercice pendant la journée peut nous aider à mieux dormir la nuit.

(Vu 13 fois, 1 visites aujourd'hui)
  • Wonderbox Coffret cadeau # Restons chez nous - pétillant - Wonderbox
    # Restons chez nous - pétillant - Coffret cadeau Wonderbox - Idée cadeau MULTI pour 1 personne ou plus - pour samuser et apprendre sans sortir de chez soi, voici un coffret pétillant didées ! et si vous vous lanciez dans le tricot, la broderie ou la couture via des cours en ligne ? envie dapprendre les bases du dessin, de la peinture chinoise ou de laquarelle grâce à des tutoriels ? besoin de soutien scolaire 2.0 pour vos enfants ? ne cherchez plus. avec notre sélection de wonder-activités à faire à la maison, impossible de sennuyer !n - coffret et box cadeau wonderbox - 1 activité à faire chez soi
    29,90 €
  • Wonderbox Coffret cadeau - # Restons chez nous - pétillant - Loisirs & sorties
    Coffret cadeau Wonderbox - Pour samuser et apprendre sans sortir de chez soi, voici un coffret pétillant didées ! Et si vous vous lanciez dans le tricot, la broderie ou la couture via des cours en ligne ? Envie dapprendre les bases du dessin, de la peinture chinoise ou de laquarelle grâce à des tutoriels ? Besoin de soutien scolaire 2.0 pour vos enfants ? Ne cherchez plus. Avec notre sélection de Wonder-activités à faire à la maison, impossible de sennuyer !n - Coffret cadeau Wonderbox
    29,90 €
  • Le problème que nous sommes. La trinité dans notre vie - Maurice Zundel - Livre
    Occasion - Etat Correct - Annotations intérieures, passages soulignés/surlig - Sarment GF - Grand Format - Structure Coopérative d'insertion à but non lucratif.
    20,99 €
  • Ces aliments qui nous protègent des substances bioactives dans notre assiette - Collectif - Livre
    Occasion - Bon Etat - Terre vivante GF - Grand Format - Structure Coopérative d'insertion à but non lucratif.
    5,48 €