Les enfants et les téléphones portables : un duo qui peut être dangereux

La surexposition des enfants aux écrans peut avoir un impact sur leur santé physique et psychologique.

Il n’est pas recommandé aux enfants de moins de 16 ans d’avoir un téléphone portable. Cependant, 66 % de la population âgée de 10 à 15 ans en possède un, surtout à partir de 13 ans. Et ce qui était impensable il y a quelques années, c’est-à-dire qu’un enfant de 10 ans ait un téléphone portable, ne l’est plus autant quand on sait que 25% d’entre eux sont les fiers propriétaires d’un smartphone et ont donc la capacité d’accéder à l’internet et de télécharger des applications.

À cela s’ajoute un autre fait important : l’exposition aux appareils mobiles commence souvent dans les premières années de la vie. Il est de plus en plus fréquent de voir un enfant assis dans une poussette avec un mobile à la main ou dans un restaurant, assis à une table et regardant distraitement.

Certains parents utilisent ces dispositifs pour distraire leurs enfants et remplacent ainsi de plus en plus souvent les vieux jouets ou les distractions. Mais leur donner un téléphone portable pour les tenir à l’écart, pour les calmer ou pour les distraire lorsqu’ils ne veulent pas manger finira par créer une obsession.

Les quatre raisons de contrôler l’utilisation des téléphones portables par les enfants

Bien que la technologie ait beaucoup contribué à nous faciliter la vie, il faut tenir compte de l’impact que les appareils mobiles peuvent avoir sur les enfants et les adolescents.

1. problèmes de vision

La surexposition aux écrans, sans respecter la distance minimale de sécurité, entraîne une augmentation de la myopie chez les enfants, ainsi qu’une fatigue oculaire. Quelque chose qui ne se produit pas lorsque les enfants passent plus de temps à jouer dehors.

Lorsque l’œil passe beaucoup de temps à regarder quelque chose de près, il doit travailler plus dur. Les experts reconnaissent que l’utilisation prolongée de ce type d’appareils peut provoquer des symptômes tels que la difficulté à se concentrer sur les distances, la sensibilité à l’éblouissement lumineux, la gêne oculaire, les maux de tête et l’irritation des yeux.

2. retard du langage expressif

L’utilisation du téléphone portable peut retarder le langage expressif chez les enfants de 19 mois.

3. Peut nuire au développement du cerveau

Les appareils mobiles stimulent le centre de récompense du cerveau, c’est pourquoi les enfants sont attirés par eux. Ils génèrent de la dopamine, une substance chimique qui nous fait nous sentir bien et qui libère le cerveau. La surstimulation constante des écrans donne au cerveau une dose de dopamine (et d’adrénaline), ce qui explique leur forte dépendance.

4. Problèmes psychologiques tels que l’addiction

Les résultats d’un rapport de Common Sense Media de 2016 ont montré que 50 % des adolescents sont « accros » aux appareils mobiles. Cette enquête a également montré que 72 % des adolescents, mais aussi 48 % des parents, ressentent le besoin de répondre immédiatement aux SMS, aux réseaux sociaux et autres notifications.

Selon l’étude, 69 % des parents et 78 % des adolescents vérifient leur téléphone portable au moins toutes les heures. Un autre rapport de recherche a montré que 45 % des adolescents disent utiliser Internet « presque constamment ». Cela se traduit dans de nombreux cas par une utilisation excessive du téléphone portable, de mauvais résultats scolaires, des insomnies ou des troubles du sommeil, une urgence excessive ou un besoin de rester connecté et une irritabilité si le téléphone n’est pas accessible.

Recommandations pour une utilisation correcte du téléphone portable par les enfants

L’Organisation mondiale de la santé (OMS), faisant écho à la recommandation de l’Académie américaine de pédiatrie, a recommandé en 2019 que les enfants âgés de 2 à 5 ans soient limités à une heure d’écran par jour et moins il y en aura, mieux ce sera. Le temps d’écran est le temps qui est volé à l’activité physique et au sommeil nécessaire.

D’autres lignes directrices peuvent être suivies :

– Activer le contrôle parental : activer les filtres de contrôle parental pour empêcher l’accès à certains contenus ne convenant pas aux enfants.

– Accompagner les enfants lors de l’utilisation du téléphone portable : il est important de savoir comment les enfants se comportent avec la technologie et comment ils l’utilisent.

– Établir des routines : ne les laissez pas utiliser leur téléphone portable avant d’aller au lit mais éteignez-le et rangez-le. Limitez l’utilisation des téléphones portables à des moments tels que les repas.

– Offrir des alternatives : créer des opportunités pour les enfants de se tenir occupés en leur donnant des tâches et des responsabilités. Il faut tenir compte du fait que les enfants ne sont souvent pas conscients du temps qu’ils passent devant le mobile. Organisez des jeux et des activités de bricolage qui permettent de passer le temps sans avoir besoin d’utiliser un téléphone portable.

– Les aider à gérer leurs relations. La gestion des téléphones portables, des applications, des téléchargements, etc. de nos enfants est plus importante qu’il n’y paraît, car un smartphone signifie les immerger dans un monde adulte auquel ils ne sont pas encore préparés. Bien sûr, ils ont le droit à leur vie privée, de parler à qui ils veulent sans être écoutés et autres actions. Mais ils doivent comprendre et accepter qu’il y a des choses que les parents doivent gérer.

– Donnez l’exemple : les enfants deviennent de plus en plus dépendants des écrans, non seulement en raison de leur facilité d’accès, mais aussi parce que c’est ce qu’ils voient chez les adultes qui sont constamment à la recherche d’informations.

– Enseigner l’utilisation respectueuse. Le principe est clair : ne faites pas aux autres ce que vous ne voulez pas qu’ils vous fassent. Il doit être clair que ce que vous écrivez dans un message Whatsapp, ou sur un réseau social, est aussi grave qu’une insulte en personne. Toute attaque, humiliation, chantage ou très mauvaise plaisanterie sur une autre personne – ce qu’on appelle la cyber intimidation – peut devenir un crime. C’est l’un des principaux chevaux de bataille dans les écoles et les collèges aujourd’hui.

Il faut garder à l’esprit que ce n’est pas la technologie elle-même qui est néfaste pour les enfants, mais la manière dont elle est utilisée. Les possibilités d’un mobile sont nombreuses, parmi lesquelles il peut être un outil d’apprentissage très utile. L’utiliser avec modération et limiter les heures d’utilisation contribue grandement à assurer le bien-être des enfants et à leur inculquer de bonnes habitudes. Les abus les déconnectent des besoins fondamentaux (sommeil, alimentation et activité physique).

  • Elixirs & Co Brume de Bien-Être Enfants 30ml
    La brume de bien-être enfants 30ml de la marque Elixirs & Co a pour but de calmer les enfants nerveux. Grâce à une alliance d'huiles essentielles et de fleurs de bach qui agissent sur l'esprit et le bien-être, cette brume apporte de l'apaisement aux enfants colériques, qui ont du chagrin ou agités. Les 4
    7,95 €
  • Elixirs & Co Brume de Bien-Être Enfants 100ml
    La Brume de Bien-Être Enfants est un parfum d'ambiance spécialement conçu pour les enfants énervés ou tristes et les aider à retrouver calme et gaieté tout en les détendant lors de moment d'agitations ou de colères. Cette brume peut être utilisée à n'importe quel moment de la journée et à n'importe quel
    16,94 €
  • L'enfant qui avait peut-être l'âge du monde - Luc Girerd - Livre
    Roman - Occasion - Bon Etat - Tranche tachée - Le Grand Livre du Mois GF - Grand Format - Structure Coopérative d'insertion à but non lucratif.
    4,50 €
  • L'enfant qui avait peut-être l'âge du monde - Luc Girerd - Livre
    Roman - Occasion - Bon Etat - Albin Michel GF - Grand Format - Structure Coopérative d'insertion à but non lucratif.
    11,99 €