Il ne fait aucun doute que la nouvelle génération fait partie de celles appelées « digital native » et dans laquelle la technologie de l’information et de la communication fait partie intégrante de leur vie quotidienne depuis le premier moment de leur vie. De ce fait, les parents souhaitent établir une série de règles d’utilisation de leurs téléphones portables dont le but est qu’ils puissent organiser leur emploi du temps à d’autres tâches importantes.

Une nouvelle application vient de sortir, TimeAway, dont la mission consiste à permettre aux parents le contrôle et la supervision de l’utilisation que font leurs enfants de leur téléphone portable y compris le déchargement d’applications et l’utilisation qui en est faite.

TimeAway permet, entre autres choses, d’interrompre les téléphones portables devant des évènements familiaux y compris de déterminer les horaires dans lesquels ils ne peuvent les utiliser comme les heures de sommeil et pendant les heures scolaires. Il permet aussi d’établir des limites de temps d’utilisation y compris en bloquant complètement les applications. Autre donnée importante est la localisation des enfants à travers Google Maps, afin de savoir où ils se trouvent lorsqu’ils sont hors de la maison et de pouvoir les localiser à tout moment. A la fin de la journée, les parents ont un résumé de l’utilisation faite par leurs enfants de leur téléphone portable en connaissant soit le temps passé en général, soit les applications utilisées en particulier.

Un comparatif entre les programmes TimeAway et DinnerTime fait apparaître que TimeAway offre plus de caractéristiques d’entrée y compris celle que DinnerTime propose dans sa version de paiement. Il signale aussi que TimeAway supporte jusqu’à six dispositifs au lieu des deux supportés par son rival dans sa version gratuite.

Bientôt sortira l’application pour iOS focalisée sur le contrôle des parents mais qui, à cause de limitations techniques, devra être supportée par des dispositifs Android.

Les adultes ont une solution similaire, appelée BeAway, qui leur permet de mettre en place des limites de temps sur leur téléphone. Si, leurs engagements sont rompus, un quota minimum de 5 dollars sera pris et ira à une œuvre de charité ou à une œuvre sociale.


0 commentaire

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
Adieu à QuickOffice : Google stoppe la « App »

Google éliminera QuickOffice de Google Play et de la App Store car Drive intègrera toutes ses fonctions d’édition selon l’annonce...

Fermer