Samsung a annoncé qu’il était en train de travailler sur le développement d’un nouveau standard de réseau wifi, le 802.11ad qui multiplie par cinq la vitesse de navigation à celle actuelle.

Le nouveau standard de réseau sans fil développé par la société de Corée du Sud, utilise des ondes de 60GHs pour transmettre les données au lieu d’utiliser celles de 2.4 ou 5GHz.  Cela suppose une vitesse de transmission de données de presque 4.5 Gbps (Gigabits par seconde). Avec cette rapidité, il serait possible d’envoyer un fichier vidéo de 1 GB via le wifi en seulement trois secondes.

Samsung a largement dépassé avec succès les barrières de la commercialisation de la technologie wifi avec bande de 60 GHz et est excité à l’idée de commercialiser cette découverte technologique, a expliqué le directeur du centre de DMC R&D de Samsung Electronics dans le blog du fabricant « Samsung Tomorrow ».

Des changements nouveaux et novateurs font partie de la nouvelle génération des dispositifs Samsung tandis que de plus en plus de possibilités se sont offertes pour le futur développement de la technologie wifi.

Un réseau wifi qui élimine les interférences

D’après les explications fournies dans le blog de Samsung, ce nouveau standard de technologie wifi élimine les interférences du canal de transmission en comparant les vitesses théoriques et celles réelles d’envoi de données, indépendamment du nombre de dispositifs connectés au réseau.

Les projets de la société de Corée du Sud commenceront par la commercialisation de cette nouvelle technologie dans le courant de l’année prochaine. Samsung pense implanter le standard 802.11ad dans des dispositifs visuels et médicaux comme par exemple dans l’équipement des systèmes de télécommunication, le développement du foyer intelligent de Samsung et d’autres initiatives en relation avec l’utilisation des objets avec l’internet.


0 commentaire

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
Un appareil photo de 250 mégapixels capable de détecter le cancer de la peau

Un groupe de chercheurs de l’université de Duke à Durham en Caroline du Nord aux Etats-Unis a développé un appareil...

Fermer