Quel est le rôle de l’architecte après une catastrophe naturelle

Les catastrophes naturelles sont des événements terribles qui causent des pertes de vies humaines, des dommages matériels et la destruction de l’environnement. Elles nous rappellent également l’importance de se soutenir mutuellement en tant qu’êtres humains par le biais de la collaboration communautaire et civique. Cependant, quel est le rôle de l’architecte ?

Reconstruction après des catastrophes naturelles

La reconstruction implique bien plus que la simple remise en place de structures endommagées ou détruites. Elle offre la possibilité d’employer de meilleures techniques de construction, d’utiliser de nouveaux matériaux de construction et de nouvelles stratégies pour des conceptions résilientes et durables qui répondent mieux aux besoins avant, pendant et après une catastrophe naturelle.

Une façon d’accélérer le processus est de ne pas compter uniquement sur une aide extérieure, mais d’impliquer les habitants, les concepteurs, les constructeurs et les matériaux locaux ; des options qui donnent un coup de pouce bien nécessaire à l’économie locale.

Le processus de reconstruction

Il existe deux types de reconstruction post-catastrophe : les abris transitoires et les logements multi-phases. L’objectif du logement de transition est de créer des logements améliorables, réutilisables, re-localisables, revendables et recyclables. Le logement multi phase se concentre sur le temps plutôt que sur la qualité et comprend trois étapes :

1- L’urgence : réponse immédiate

Abris immédiats fournis dès la première semaine de l’urgence, tels que des tentes ou des abris temporaires, dont la durée de vie maximale est d’environ trois semaines.

2- Le secours : réponse à court et moyen terme

Abris temporaires tels que des unités préfabriquées conçus pour être utilisés après la phase initiale de l’urgence, mais avant la construction de résidences permanentes. Il s’agit de structures semi-permanentes dont l’utilisation est généralement prévue pour deux à six mois.

3- La reconstruction : solution permanente

La plupart des architectes ne participent qu’à cette dernière étape, alors qu’en réalité, ils devraient être impliqués dès le début et continuer à apporter une contribution importante à toutes les étapes de la reconstruction.

Un exemple parmi tant d’autres à Porto Rico, on estime que plus de la moitié des logements avait une architecture catastrophe c’est-à-dire que ces logements ont été construits sans permis et sans les ressources professionnelles d’un architecte ou d’un ingénieur. Fournir un logement permanent et durable à la population touchée après un événement catastrophique doit être la priorité absolue.

Lorsqu’ils conçoivent une reconstruction, les architectes doivent également tenir compte des conditions climatiques et se concentrer sur la qualité et la durabilité, et pas seulement sur les délais du projet.

Pour éviter de devoir obéir à des contraintes post-catastrophe, ils doivent commencer à élaborer à l’avance des programmes de reconstruction qui pourront être mis en œuvre dès qu’un événement catastrophique, quel qu’il soit, se produira.

La reconstruction post-catastrophe à l’aide des architectes

Comme tout autre projet architectural, la reconstruction post-catastrophe tourne autour de ceux qui habitent et utilisent certaines structures dans de nombreux environnements. Il est extrêmement important de prendre en considération les contextes culturels, sociaux et environnementaux.

Il est alors crucial que les architectes et les autres travailleurs du secteur prennent en considération l’importance des matériaux de construction et des zones qu’ils utiliseront pour ces projets afin de prévenir de futures catastrophes et qu’ils incluent ces initiatives dans leurs plans. Plus de la moitié des sociétés modernes vivent dans des zones urbaines, ce qui a créé des problèmes de surpopulation.

Cela dit, le rôle des architectes est important dans ces projets pour réduire le risque de destruction après des catastrophes naturelles où les dégâts sont généralement imprévisibles. En outre, ils devraient en profiter pour concevoir des structures résilientes et durables, capables de fonctionner à nouveau après des catastrophes.

La remise en état de ces systèmes peut prendre des années, en particulier dans les zones urbaines, ce qui entraîne de nouvelles catastrophes structurelles, sociales et économiques dans les zones touchées. Pour comprendre le rôle important des architectes, il est important de comprendre les parties de ce processus, les problèmes et les solutions à envisager.

« L’American Institute of Architects » a publié un manuel pour les secours en cas de catastrophe et c’est une ressource parfaite pour les architectes. Il s’agit d’utiliser leurs talents pour créer un ensemble de phases importantes à résoudre après les catastrophes et concevoir les structures nécessaires pour les ajuster.