Menu

Prolonger un séjour aux USA avec ou sans visa, est-ce possible ?

2 août 2017 - Autres
Prolonger un séjour aux USA avec ou sans visa, est-ce possible ?

Les États-Unis sont très stricts en ce qui concerne le dépassement des séjours. Que vous soyez venu en touriste ou pour affaires, ce programme vise à faciliter les formalités pour votre passage ou votre transit sur le sol américain. C’est tout simplement une autorisation de voyage aux USA.

Peut-on prolonger un visa ESTA ?

Techniquement, ce n’est pas possible. L’ESTA un programme destiné à faciliter le voyage pour 90 jours au maximum sans possibilités de prolongation. De ce fait, il ne faut pas confondre durée de séjour et durée de validité de l’autorisation de voyage.

Un ESTA vous donne droit à 90 jours maximum sur le sol américain. Vous pouvez les prendre d’une traite ou les diviser en plusieurs petits séjours. Un ESTA a une validité de 2 ans ce qui signifie que vous pouvez faire des allers-retours aux États-Unis durant ce laps de temps tant que vous n’avez pas excédé votre quota de jours.
Si vous avez épuisez votre quota de jours ou si votre ESTA arrive à expiration, vous serez dans l’obligation de quitter le territoire américain pour déposer une nouvelle demande.

Inutile donc de préciser que vous ne pouvez pas accepter un emploi aux États-Unis avec un séjour ESTA. Pour se faire, vous devez quitter le pays et faire une demande de VISA correspondant (en l’occurrence ici un VISA travail) auprès du Service Immigration du Ministère de l’Intérieur des États-Unis. Il est important de ne pas se tromper dans ses calculs. Si vous avez anticipé que les 90 jours consécutifs pourraient ne pas suffire, oubliez l’ESTA et optez pour un VISA qui vous permettra de bénéficier d’un droit de séjour plus long et qui surtout, pourra être renouvelé sur place en cas de besoin. Il existe plusieurs catégories de VISA aux USA : étudiant, stagiaire, visiteur, travail

Les sanctions encourues en cas de dépassement du délai légal

Le moindre écart à ces règles vous expose à des sévères sanctions pouvant aller jusqu’à l’expulsion ou le refus automatique de vos prochaines demandes d’autorisation de voyage électronique. Dans ce cas, votre seul et unique recours pour voyager aux États-Unis est d’obtenir un VISA de tourisme B-2. Mais là encore, son obtention risque d’être compliquée en fonction de la durée du dépassement du voyage précédent.

Mauvaise nouvelle peut-être bien pour les ressortissants des 32 pays exemptés de visa pour se rendre aux Etats-Unis.

En effet, le formulaire ESTA qui remplace le précieux sésame pourrait se voir assorti d’une règlementation plus stricte. En cause, le terrorisme qui prend de plus en plus d’ampleur dans le monde entier. De là, à dire que le changement menace, il n’y a qu’un pas!

Des réformes pour mieux filtrer les entrées sur le sol américain

Le formulaire ESTA en cours de réforme, c’est actuellement l’objet d’un grand débat à Washington. Face à la menace terroriste et notamment la possession par certains djihadistes de passeports européens, les Américains s’inquiètent en effet de la possible venue de menaces sur leur sol. Une menace plausible qui a pour conséquence de voir sur le questionnaire destiné au formulaire ESTA l’apparition de la question si une personne s’est déjà rendue dans les pays foyers terroristes. Rappelons qu’il y a 32 pays qui sont exemptés du droit de visa. Une facilité pour les ressortissants de ces pays, mais aussi une faille selon les politiques américains.

Des mesures supplémentaires en préparation
Si pour obtenir le formulaire ESTA pour voyager aux Etats-Unis, il suffit d’un simple formulaire en ligne, la procédure pourrait être alourdie. Des sénateurs américains voudraient ainsi qu’une prise d’empreintes digitales soit imposée en plus. Aujourd’hui la prise d’empreinte et de photo se fait, mais seulement une fois à l’aéroport d’arrivée aux USA. Autre mesure également à l’étude, le renforcement des passeports biométriques obligatoires qui contiennent déjà une photo d’identité numérisée ainsi que des empreintes digitales. Renforcé parce que cette mesure est déjà pratiquée actuellement. Toutefois, il semblerait plus probable que ce sera surtout au niveau du partage d’informations que les américains seront plus stricts.

Lire les articles précédents :
carrelage effet bois
Craquez pour le carrelage de terrasse imitation bois

La terrasse est une pièce extérieure dont tout le monde rêve. En effet, avoir une belle terrasse permet de pouvoir...

Fermer