panneau solaire autoconsommationSi vous envisagez de faire installer des panneaux solaires chez vous, vous allez naturellement être confronté à un choix portant sur le système qui sera privilégié dans votre logis. En effet, vous pouvez opter pour l'autoconsommation ou l'autonomie, ces deux méthodes ayant chacune des atouts et des inconvénients. Différents critères devront être examinés pour déterminer quelle technique est la plus rentable mais également la plus simple à mettre en place en fonction de votre situation géographique par exemple. De nombreux modèles de panneaux solaires existent, vous pouvez en découvrir une grande partie sur le site Alma Solar.

L'autoconsommation, la méthode la plus confortable

Le principe de l'autoconsommation, c'est que vous allez en priorité consommer l'électricité produite par vos panneaux solaires puis utiliser le courant présent sur le réseau Enedis pour compenser lorsque le soleil n'est plus présent ou encore en cas de panne. En effet, avec l'autoconsommation, vous ne disposez pas d'un système de stockage vous permettant de faire des réserves pour la nuit par exemple. Cela va être intéressant d'un point de vue écologique puisque les batteries ne sont pas des objets recyclables et il faut les changer assez régulièrement.

Vous n'aurez jamais à vous inquiéter de limiter votre consommation d'électricité puisque vous ne serez jamais en manque d'énergie, le réseau étant là pour se substituer à vos installations. Notez toutefois qu'en cas de panne sur ce dernier, vous ne pourrez pas utiliser vos panneaux solaires, même en pleine journée, puisqu'il existe un système de sécurité qui coupe automatiquement toutes production d'électricité afin d'éviter les accidents.

L'installation des panneaux solaires va être relativement simple, et le raccordement rapide, surtout si vous vous trouvez à proximité d'un poteau électrique. Dans le cas contraire, cela peut vous coûter très cher, car si le tarif de base est compris entre 1 000 et 2 000 euros, ce prix peut augmenter très rapidement dans le cas où vous habiteriez en pleine campagne par exemple, loin du réseau. Toutefois, cette dépense peut en partie être compensée sur le long terme par les économies énergétiques liées à la consommation de votre propre électricité. De plus, il est possible de revendre sur le réseau une partie de votre production, bien que des taxes annuelles soient prélevées.

L'autonomie, la méthode la plus économique

En optant pour l'autonomie totale, vous ne serez pas raccordé au réseau Enedis mais à des batteries de stockages, qui peuvent s'avérer onéreuses, fragiles ou encore peu écologiques. Il convient donc de bien étudier votre situation et votre consommation d'électricité au quotidien, car il peut vite devenir compliquer de mettre en route une machine à laver si jamais le temps est nuageux durant plusieurs jours et que vous n'avez pas assez stocké sur les batteries. Si vous ferez naturellement des économies en n'ayant pas besoin d'être raccordé au réseau, vous en ferez également en ne devant pas payer d'abonnement mensuel. De plus, si un problème survient sur le réseau, cela n'affectera pas votre propre quotidien puisque les batteries sont indépendantes.

Cette méthode peut s'avérer très intéressante si vous vivez dans une région ensoleillée, que vous ne consommez pas beaucoup d'électricité chaque jour ou encore que vous disposez d'un budget capable de supporter les changements de batteries tous les 10-15 ans par exemple.

Lire les articles précédents :
Réparez vos appareils électroménagers, c’est écologique et économique

Vous êtes à la recherche de pièces détachées pour vos appareils, car contrairement à de nombreuses personnes, vous avez décidé...

Fermer