Menu

Ne soyez plus celui qui loupe le code de la route

7 mai 2017 - Innovations
Ne soyez plus celui qui loupe le code de la route

Votre premier passage à l’examen du code de la route n’est pas un très bon souvenir pour vous, car le stress vous a fait perdre tous vos moyens. Et puis la deuxième présentation, et la troisième ne furent pas plus engageantes, car toujours trop de fautes pour passer le cap ! Pris dans un tourbillon d’échecs, vous avez l’impression d’être le naze de service qui n’arrive pas à obtenir ce fichu code de la route, qui commence vraiment à vous miner le moral. Arrêtez de vous déprimer et sachez rebondir en analysant vos expériences pour en faire un point positif. Peut-être que vous mettrez plus de temps que les autres à réussir, mais cette expérience vous permettra sans doute d’en apprendre plus sur vous-même pour toutes les épreuves de votre vie. Servez-vous de l’aide disponible pour y arriver et combattez le stress et vos trous de mémoire en travaillant autrement.

Avez-vous montré assez de persévérance à l’apprentissage du code ?

La première raison de l’échec du code est, bien sûr, le manque d’entraînement. Pour réussir la partie théorique, il n’y a pas d’autre choix que de s’entraîner régulièrement au code de la route. Plus vous ferez des séries de code, plus vous vous familiariserez avec tous les signaux de la conduite et surtout de la bonne conduite. Les pièges du code deviendront facilement repérables grâce à votre persévérance à vous former. Vous pouvez d’ailleurs effectuer des formations du code de la route quotidiennement en ligne.

Si vous avez bien révisé, vous vous sentirez plus confiant et le stress ne parviendra pas à vous déstabiliser. Vous connaissez le déroulement de l’épreuve, car vous l’avez déjà passé plusieurs fois. Vous ne partez donc pas en terre inconnue. Ce souvenir ne sera bientôt plus qu’un mauvais souvenir, car vous aurez été capable de vous préparer avec efficacité. Cette fois ni le stress, ni les trous de mémoire ne viendront perturber votre réussite.

Sachez prendre l’air pendant la phase de préparation du code de la route

Pendant l’apprentissage et surtout à quelques jours de l’examen, il faut réviser le code de la route facilement et sans brusquer votre cerveau. Si vous saturez votre esprit d’informations, vous ne serez plus capable de faire la différence entre le vrai et le faux. Vous mélangerez tous vos acquis du code, et vous ouvrirez la porte au stress qui s’empressera de venir vous perturber. Le manque de confiance peut être un facteur d’échec, alors révisez de façon régulière et organisée plutôt que de centraliser les révisions sur un ou deux jours. Ne vous mettez pas la pression tout seul, il faut relativiser et vous dire que vous ne jouez pas votre vie à cet examen.

C’est certes désagréable de ne pas réussir, car cela entraîne du retard et un budget en plus. Mais vous présenter stressé à l’épreuve, vous fera échouer. Plus vous serez détendu, plus vous maîtriserez la situation. Cette philosophie est valable pour toutes les épreuves de votre vie. Les personnes qui relativisent, ne vivent pas les épreuves comme étant un cauchemar, mais au contraire, comme une situation normale. Vous avez bien appris et vous possédez toutes les cartes en main pour réussir. Chassez le stress qui pourrait vous gâcher l’épreuve du code de la route, et dédramatisez la situation. Laissez vos échecs loin derrière et allez de l’avant. Vous êtes seul maître de votre destin, arrangez-vous pour être cette fois, sur la bonne voie… Obtenir son code de la route n’est pas si difficile. Il faut de la volonté mais aussi de l’apprentissage. Avec un peu d’entrainement et en mettant en pratique les conseils expliqués ci-dessus, vous aussi vous aurez enfin la chance d’obtenir votre code de la route.

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
Comment trouver des bons plans pour les cadeaux de Noël ?

Lorsque les fêtes de fin d'année approchent, tout le monde commencent à faire ses achats le plus tôt possible afin...

Fermer