La meilleure prévention contre les effets nocifs du soleil est la prise de conscience. Heureusement, on a souvent recourt à de meilleures mesures de protection qui aident à un diagnostic précoce. Aux crèmes solaires classiques, lunettes de soleil, aux parasols et aux chapeaux s’ajoute maintenant le téléphone mobile. L’essor des smartphones et des tablettes a permis le développement d’une application pionnière dans le monde et qui aide à réfléchir et à faciliter l’auto-exploration cutanée, la « FotoSkin ».

Cette App, gratuite, consiste à la création d’une photothèque privée de photographies que chaque personne peut prendre de ses tâches ou grains de peau qu’elle considère suspicieuses en les enregistrant dans le programme de façon qu’elles soient utiles pour le suivi de leur évolution avec un dermatologue. De plus, cette App possède une section dans laquelle vous êtes informé et conseillé sur les éventuels risques, les types de  mélanomes et autres aspects liés à la protection de la peau.

La clé: un diagnostic précoce

Il s’agit d’un outil pour les patients qui, grâce à l’auto exploration cutanée, peut aider le médecin à donner un diagnostic de prévention mais qui le ne substitut pas naturellement. Ce n’est pas de la télémédecine comme d’autres applications qui se vendent sur le marché. Pour que « FotoSkin » puisse faire un bon suivi, il est recommandé de prendre une photo au minimum une fois par an de sa peau. Il a été démontré scientifiquement que l’autocontrôle cutané par l’image améliore le diagnostic.

L’application a été, en général, bien accueillie par la communauté médicale. C’est une manière de faire prendre conscience à la population des dangers du soleil. Elle permet de détecter des lésions facilitant le diagnostic de la part d’un dermatologue en plus de sensibiliser le patient qu’il doit consulter dès que possible. C’est aussi un instrument complémentaire au travail des dermatologues.

Les enfants aussi ont leur propre App

Avant que FotoSkin ne fasse son apparition en 2012, une application pour les téléphones mobiles est sortie dont la cible était celle des enfants ayant entre 10 et 13 ans : il s’agit de Superprotector, une App gratuite aussi. Elle consiste en un jeu didactique dans lequel les enfants se familiarisent avec des objets qui sont positifs pour la protection solaire et reçoivent des conseils sur la façon de se protéger.

Ces deux applications aident à la prise de conscience fondamentale durant cette époque estivale et qui peuvent sauver des vies.


0 commentaire

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
Le Wifi gratuit pour le monde entier…

Pensez à la quantité de routers qui existent dans le monde entier. Actuellement, des millions de réseaux wifi ne sont...

Fermer