You are currently viewing L’astuce du scientifique pour soulager les piqûres de moustique : ça marche vraiment et c’est gratuit!

L’astuce du scientifique pour soulager les piqûres de moustique : ça marche vraiment et c’est gratuit!

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Temps de lecture :5 min de lecture
  • Post category:Santé

L’été et les moustiques

L’été est pour beaucoup synonyme de détente et de distraction grâce aux vacances tant attendues. Bien que l’été soit généralement rempli de voyages et d’activités, certains attendent déjà l’automne pour dire au revoir aux moustiques agaçants. Ces minuscules insectes, qui prolifèrent avec l’augmentation de la température, interrompent souvent nos heures de sommeil avec leurs piqûres irritantes.

Une méthode infaillible

Un scientifique a révélé une méthode infaillible pour mettre fin à l’inconfort causé par les piqûres de moustiques indésirables. Si vous êtes de ceux qui attirent ces insectes volants et êtes sujet à leurs piqûres, vous devriez prendre note de cette astuce qui vous sera très utile cet été et tous les étés à venir : « C’est la chose la plus utile que j’ai apprise cet été ». Voici comment fonctionne l’astuce.

L’explication scientifique

Eloy Sanz, chercheur et enseignant en ingénierie à l’Universidad Rey Juan Carlos et docteur en génie chimique, a partagé sur son compte Twitter comment il parvient à soulager les démangeaisons causées par les piqûres de moustiques. Sa méthode consiste à augmenter la température de la zone touchée à environ 50 degrés. Selon Sanz, « la démangeaison d’une piqûre de moustique est la réponse de notre corps aux protéines que les moustiques injectent avec leur salive ».

Comprendre la démangeaison de la piqûre de moustique

Lorsqu’un moustique pique, il ne se contente pas de prélever du sang ; il injecte également sa salive dans la peau de sa victime. Cette salive contient un cocktail de protéines qui facilite la prise de sang en empêchant la coagulation et en dilatant les vaisseaux sanguins. C’est la réaction de notre corps à ces protéines qui provoque la démangeaison caractéristique des piqûres de moustiques. Notre système immunitaire reconnaît ces protéines comme des envahisseurs étrangers et lance une réponse inflammatoire pour les combattre. Cela se traduit par la libération d’histamines, des molécules qui provoquent des démangeaisons et une inflammation dans la zone touchée. Avec le temps, certaines personnes peuvent développer une certaine tolérance aux piqûres de moustiques. Cependant, pour la plupart d’entre nous, la démangeaison reste un désagrément majeur.

Des solutions pratiques pour un soulagement rapide

Mais comment atteindre cette température ? Sanz conseille de « chauffer un sac de graines au micro-ondes ou n’importe quel ustensile en métal au bain-marie et de l’appliquer sur la piqûre pendant quelques secondes ».

Si vous n’avez pas ces éléments, il suggère également que l’air chaud d’un sèche-cheveux peut être une bonne alternative. Selon Sanz, cette astuce est également utile pour soulager les piqûres de poissons à la plage.

3 questions fréquentes sur les piqûres de moustiques

Est-ce que toutes les piqûres de moustiques démangent ?

Pas nécessairement. La réaction à une piqûre de moustique varie d’une personne à l’autre. Certaines personnes peuvent avoir une réaction plus forte et ressentir plus de démangeaisons, tandis que d’autres peuvent ne pas remarquer la piqûre du tout. La variabilité de la réaction est due à plusieurs facteurs, dont la sensibilité individuelle, le type de moustique et la région géographique. Par exemple, certaines espèces de moustiques ont une salive qui provoque une réaction plus intense que d’autres. De plus, une personne qui est piquée pour la première fois peut ne pas avoir de réaction notable, mais après plusieurs piqûres, son système immunitaire peut devenir plus réactif, entraînant des démangeaisons plus intenses lors des piqûres ultérieures.

Comment éviter d’être piqué par des moustiques ?

Utiliser un répulsif contre les moustiques est l’une des méthodes les plus efficaces pour éviter les piqûres. Il est recommandé de choisir un répulsif contenant du DEET, de l’icaridine ou de l’IR3535. Porter des vêtements longs et couvrants, surtout pendant les heures où les moustiques sont les plus actifs, est également une bonne stratégie. Les moustiques sont particulièrement actifs pendant les heures d’aube et de crépuscule. Éviter les zones stagnantes d’eau, comme les mares ou les flaques, est également crucial car ce sont des lieux de reproduction privilégiés pour les moustiques. À la maison, l’utilisation de moustiquaires aux fenêtres et autour des lits peut aider à prévenir les piqûres pendant le sommeil.

Est-il dangereux de gratter une piqûre de moustique ?

Gratter une piqûre de moustique peut aggraver la démangeaison et l’enflure. De plus, gratter peut briser la peau, ce qui peut conduire à une infection. Lorsque la peau est ouverte par le grattage, elle devient vulnérable aux bactéries présentes sur les mains ou dans l’environnement, ce qui peut entraîner des infections cutanées. Ces infections peuvent parfois être graves et nécessiter un traitement médical. Pour éviter cela, il est recommandé d’appliquer une crème apaisante ou un antihistaminique topique pour réduire la démangeaison. Si la zone autour de la piqûre devient rouge, chaude, enflée ou si du pus commence à s’écouler, il est essentiel de consulter un médecin car cela peut être le signe d’une infection.