C’est véritablement un mal pour un bien que le projet de Notre-Dame-des-Landes ait été définitivement enterré. En effet, l’aéroport de Nantes-Atlantique est certainement le premier à profiter de cette déconvenue avec un projet de modernisation estimé à plusieurs centaines de millions d’euros. 

La France veut se doter d’un véritable hub au cœur du Grand Ouest

Le Grand Ouest français peut se réjouir de l’annonce faite par le Premier ministre Édouard Philippe de passage à Nantes en février dernier. Les grandes lignes de la modernisation engagées par les pouvoirs publics sont claires : faire de Nantes-Atlantique l’une des plus importantes plateformes de correspondance aéroportuaires de France.

Et les chiffres de fréquentations de cet aéroport sont satisfaisants, une croissance de 12,9 % en 2017/2018, portant ainsi à 6,2 millions, le nombre de passagers ayant transité par Nantes (Union des aéroports français). Pour l’horizon 2030 ou 2040, c’est la barre des 9 millions de voyageurs qui est visée. 

L’aéroport Nantes-Atlantique est un point de passage pour se rendre partout en Europe et dans le reste du monde. D’ailleurs, de nombreux voyageurs étrangers sont séduits par la diversité des offres qui permettent par exemple de prendre un vol pour Paris avec la compagnie de son choix.

Un plan de réaménagement ambitieux

Et avec la formidable croissance des vols low cost, 32% du trafic français en 2016, contre 30 en 2015, l’aéroport de Nantes-Atlantique est bien parti pour réaliser ce pari. Vient ensuite le fait que Nantes est idéalement situé comparé aux aéroports parisiens, ce qui permet une meilleure desserte à destination des pays du Maghreb et au sud du Sahara. 

Pour soutenir l’essor de cet aéroport, de gros aménagements sont prévus, notamment avec l’ouverture d’ici à 2022 d’un parking d’une capacité de 600 places. L’aérogare profitera également d’un agrandissement pour accueillir un flot plus important de voyageurs. 

De son côté, la piste sera rallongée pour permettre aux plus gros avions de se poser. Ainsi, l’aéroport pourra mieux assurer les dessertes vers d’autres destinations. Et qui dit plus d’avions dit également plus de nuisances sonores. 

Les initiateurs du projet ont pensé aux riverains en finançant des travaux d’insonorisation de grande ampleur.  En somme, c’est la bagatelle somme de 450 millions d’euros qui seront investis dans des aménagements modernes et ultras performants. 

Une modernisation qui permet de mieux voyager

En se dotant de solides infrastructures aéroportuaires, l’aéroport de Nantes-Atlantique s’ouvre davantage au monde. Si Londres, Berlin, Vienne ou encore Rome figurent dans la liste des destinations classiques, Marrakech, Pointe-à-Pitre ou encore Montréal, viennent fermer la marche.

Et avec les vols low cost qui sont particulièrement prisés, les voyageurs ne s’accordent aucune restriction pour prendre l’avion. Les prix sont disponibles en fonction de toutes les bourses, ce qui permet aussi bien de voyager pour des vacances en famille que pour des raisons professionnelles. Un gros avantage pour l’économie locale qui devra générer plus d’emplois dans les prochaines années et dont le secteur touristique connaîtra un développement sans précédent. L’afflux des voyageurs est également favorable pour booster des secteurs tels que l’hôtellerie, la restauration ou encore les loisirs. Vous l’aurez certainement compris, avec l’aéroport Nantes-Atlantique new-look, tout le monde à y gagner !

Catégories : Voyages

Lire les articles précédents :
panneau solaire autoconsommation
Panneaux solaires : quelles différences entre l’autoconsommation et l’autonomie ?

Si vous envisagez de faire installer des panneaux solaires chez vous, vous allez naturellement être confronté à un choix portant...

Fermer