La pression fiscale en France est telle que certaines entreprises n’arrivent plus à joindre les deux bouts. Incapables de maintenir leurs activités à flot, nombre de sociétés finissent par cesser leurs activités. Celles en quête d’un avenir radieux n’hésitent pas à s’exiler fiscalement. 

La pression fiscale, bien trop importante en France

Première source de revenu de l’État français, l’ensemble des prélèvements obligatoire reste particulièrement élevé, aussi bien pour les personnes physiques que moraux. La pression fiscale en France est très élevée et les premiers à en subir les conséquences sont les chefs d’entreprise. 

Par ailleurs, ces derniers doivent s’acquitter de charges patronales, de taxes sur le foncier et d’impôts locaux particulièrement élevés. La moindre erreur dans le paiement de ses impôts entraîne des redressements fiscaux et des pénalités qu’il faut payer au prix fort.

Un cadre fiscal trop complexe, lourd et élevé a un impact négatif sur le développement des entreprises. Celles-ci réfléchissent à deux fois avant d’embaucher, éprouvent des difficultés à se développer et sont plus exposées à la concurrence étrangère.

Les Émirats arabes unis pour ne pas (presque) payer d’impôts

Pour obtenir un free zone visa in Dubaï pour créer sa société, il est hautement recommandé de prendre attache avec un cabinet spécialiste de l’implantation aux Émirats arabes unis. Cette démarche permet de constituer son entreprise dans les meilleurs délais et de réaliser toutes les démarches administratives dans la légalité. 

Que ce soit pour les responsables de la société, les salariés et leurs familles, il est également possible de profiter d’un accompagnement personnalisé pour l’obtention des visas de résidence et de travail. L’assistance est également fournie pour le choix du statut juridique, pour l’obtention des licences d’exploitation ou encore pour l’ouverture d’un compte bancaire.

Si Dubaï et ses zones franches séduisant tant, c’est parce qu’il est possible d’y mener ses activités légalement tout en profitant d’une fiscalité de choix. Au terme de votre année fiscale, vous n’aurez pas à payer d’impôts sur vos bénéfices et profiterez d’une exonération sur la TVA. Par ailleurs, il n’y a pas d’imposition sur les revenus et les chefs d’entreprises peuvent envoyer l’ensemble de leurs bénéfices à l’étranger, sans la moindre taxation.

Catégories : Société

Lire les articles précédents :
lille immobilier
Pourquoi investir dans l’immobilier à Lille ?

Avec de nombreuses écoles supérieures et par conséquent une population d'étudiants en croissance,  Lille connaît une croissance intéressante depuis quelques...

Fermer