You are currently viewing Il suffit de suivre ces étapes pour créer une société offshore tout à fait légale…

Il suffit de suivre ces étapes pour créer une société offshore tout à fait légale…

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Temps de lecture :3 min de lecture
  • Post category:Autres

Les étapes à suivre  une société offshore

Pour créer une société commerciale au Luxembourg, il faut obligatoirement passer devant un notaire, et présenter une société dont l’existence est réelle ; celle-ci doit être enregistrée à la T.V.A, laquelle n’est possible qu’à la double condition que la société possède un bureau réel ainsi qu’un salarié à mi-temps, ce qui traduit sa substance réelle. Il est donc plus facile de simplement ouvrir un compte offshore au Luxembourg, même si l’investissement du gouvernement dans la lutte contre le blanchiment d’argent depuis 1998 rend l’ouverture d’un compte bancaire difficile et incertaine. Néanmoins, un tel compte comporte d’indéniables avantages : un devoir de confidentialité, des avantages fiscaux, une situation dans l’Union Européenne, un éventail complet de services bancaires internationaux. Pour ouvrir un compte au Luxembourg, il est fortement recommandé de faire appel à un introducteur bancaire capable de justifier du bien-fondé de la demande auprès de la banque choisie.

Une multitude de paradis fiscaux

Les paradis fiscaux et la création de sociétés offshore  se « démocratisent » de plus en plus à l’intérieur même des frontières de l’Union Européenne. En effet, loin des cocotiers et des plages de sable blanc, les paradis européens prospèrent ; moins exotiques qu’aux Caraïbes, ils sont également moins dangereux : Londres, Bruxelles, le Luxembourg ou encore Genève accueillent volontiers les Français qui ont réussi, ou qui veulent réussir. Ouvrir un compte bancaire offshore, c’est-à-dire hors de son pays, est notamment justifié par les pressions économiques et fiscales qui s’exercent à l’intérieur du sien. Cela permet entre autres de se constituer un capital qui ne peut être saisi par d’éventuels créanciers ou par son état de résidence, de profiter de solutions d’investissement intéressantes, de gérer plusieurs devises avec un seul compte, de diminuer ses frais bancaires ou encore de réduire ses frais de change.

L’exemple du Luxembourg

Etablir sa société au Luxembourg est particulièrement bien appréciée par les Français. Ce petit pays est en effet proche de l’Hexagone, et compte le français parmi ses trois langues officielles, aux côtés de l’allemand et du luxembourgeois ; il jouit d’une bonne stabilité politique, d’une tradition bien établie du secret bancaire et d’une brillante expertise financière. Il s’agit d’une juridiction particulièrement intéressante pour les sociétés d’investissement de type Holding et les fonds d’investissements. Pour ceux qui souhaiteraient plutôt créer une société commerciale au Luxembourg, il est préférable d’opter pour une S.A.R.L. ou une S.A. ; pour de telles sociétés, il est indispensable de posséder des bureaux réels, la simple domiciliation commerciale n’étant possible que pour les holdings, ainsi qu’une comptabilité stricte, des comptes publiés annuellement, un bilan déposé auprès du Fisc luxembourgeois et auprès du Registre du Commerce et des Sociétés