Voici les 11 conseils pour économiser de l’essence (et de l’argent)

Avec les prix des carburants qui n’ont jamais été aussi élevés, de nombreuses personnes réfléchissent à la manière dont elles peuvent utiliser moins d’essence et de diesel dans leur voiture. Un geste qui n’aide pas seulement leurs poches, mais aussi l’environnement.

1. Faire un usage rationnel de la voiture

Pour commencer, c’est évident : le moyen d’économiser davantage de carburant est de ne pas utiliser sa voiture. Bien que cela puisse paraître idiot, il vaut la peine de commencer par là, car les transports en commun sont souvent plus pratiques, plus pratiques et même plus rapides que l’utilisation de votre propre voiture, surtout pour les trajets courts.

Il est également important de savoir à quelle fréquence vous pouvez faire du covoiturage (le vôtre ou celui d’un autre). Et lors de l’achat d’une nouvelle voiture, une faible consommation de carburant, moins d’émissions polluantes et une taille qui ne dépasse pas ses besoins devraient être une priorité.

2. Effectuez un entretien approprié

Un bon entretien de la voiture implique la détection précoce des défauts du moteur ou du filtre, ainsi que la vérification des niveaux d’eau et d’huile. Souvent, un manque d’entretien fait que ces problèmes passent inaperçus et que la voiture gaspille plus de carburant et pollue davantage.

3. Planifiez l’itinéraire à l’avance

Lorsque vous devez emprunter un itinéraire que vous ne connaissez pas précisément, le fait de planifier votre itinéraire à l’avance ou d’utiliser un GPS vous permet de parcourir moins de kilomètres et donc de dépenser moins de carburant. Il est également utile de connaître à l’avance les zones d’embouteillage, tant sur les routes urbaines qu’interurbaines, afin de les éviter.

Dix minutes peuvent sembler peu, mais si un trajet qui dure normalement une heure prend dix minutes de plus à cause d’un mauvais choix d’itinéraire, le coût du carburant sera équivalent.

4. Évitez les poids inutiles

Évitez toute surcharge inutile du véhicule. Selon des experts, ajouter 100 kilos de poids à une voiture de taille moyenne augmente les coûts de carburant jusqu’à 6 %. C’est pourquoi l’organisation conseille de ne pas transformer le coffre en « entrepôt » et de laisser à la maison tout ce dont vous n’avez pas besoin.

Il est également conseillé de ne faire installer une galerie de toit que lorsqu’elle est utilisée, car sa présence – même sans charge – exerce une résistance à l’air qui oblige le véhicule à exercer plus de force et consomme donc plus de carburant. Une galerie de toit chargée peut augmenter la consommation de carburant jusqu’à 35 %.

Essence 3

5. Contrôlez la pression des pneus

Comment la pression des pneus influe-t-elle sur la consommation de carburant ? Les pneus sous-gonflés (c’est-à-dire lorsque les pneus sont insuffisamment gonflés) entraînent une plus grande résistance au roulement du véhicule sur la route. En conséquence, le moteur doit travailler plus fort – et dépenser plus – pour faire avancer la voiture.

6. Démarrez sans appuyer sur l’accélérateur

Des experts recommandent de démarrer le moteur sans appuyer sur la pédale d’accélérateur, puis de démarrer le moteur : dans les voitures à essence, immédiatement ; dans les voitures diesel, après quelques secondes, afin que l’huile ait le temps d’atteindre la zone de lubrification dans de bonnes conditions).

Le réchauffement du moteur se fait pendant que le véhicule est en mouvement. Le conseil est d’utiliser la première vitesse uniquement pour faire démarrer la voiture, et de passer en deuxième vitesse dès que possible : après deux secondes ou environ six mètres. Puis accélérez lentement : mettez au moins cinq secondes pour atteindre 20 kilomètres par heure.

7. Visez une vitesse constante

La vitesse est l’un des facteurs qui influencent le plus la consommation de carburant. Lorsque la vitesse est uniforme, la consommation de carburant est beaucoup plus faible que lorsque le moteur est sollicité par les accélérations et les freinages. Et la consommation de carburant est également plus faible lorsque l’on utilise des vitesses supérieures, avec un faible nombre de tours par minute.

Essence 2

8. Freinez doucement

Lors d’un freinage, il est préférable de retarder le moment de l’application des freins. Si vous retirez votre pied de l’accélérateur – toujours avec une vitesse engagée, jamais au point mort – la voiture continuera à se déplacer grâce à l’inertie, mais elle freinera progressivement (grâce au frein moteur) et pendant ces moments la consommation de carburant sera pratiquement nulle. Cela se traduit également par un freinage plus souple.

9. Coupez le moteur lors des arrêts prolongés

Le moteur au ralenti – son régime le plus bas, celui qu’il utilise lorsque la voiture est à l’arrêt – consomme entre 0,5 et 0,7 litre d’essence par heure. Par conséquent, lors d’un arrêt de quelques minutes, les déchets ne sont pas trop élevés mais complètement inutiles. Le fait de couper le moteur permet d’éviter cela.

10. Ouvrez les fenêtres en ville

La climatisation coûte un supplément de carburant parce qu’elle active le compresseur, un dispositif qui est couplé au moteur et qui le fait donc travailler davantage. Par conséquent, si vous voulez économiser du carburant, en cas de doute entre l’activation de la climatisation et l’ouverture de la fenêtre, cette dernière est le bon choix (à condition que vous rouliez à faible vitesse, comme dans les rues de la ville).

11. Activez la climatisation sur les routes et autoroutes

Que se passe-t-il à grande vitesse ? Eh bien, garder les fenêtres ouvertes peut être contre-productif et même dangereux. D’une part, parce que le vent pénètre dans le véhicule et affecte son aérodynamisme : la résistance à l’air est accrue. Ce qui, bien sûr, augmente la consommation de carburant.

En revanche, lors de déplacements à grande vitesse, les courants d’air provoqués par les fenêtres ouvertes affectent la stabilité du véhicule et constituent donc un risque pour la sécurité. Compte tenu de ces facteurs, lorsque l’on conduit sur les routes et autoroutes, la recommandation est inversée et la climatisation devient conseillée.