Un groupe de chercheurs de l’université de Duke à Durham en Caroline du Nord aux Etats-Unis a développé un appareil photo de 250 mégapixels capable de capturer des images à haute résolution qui permettront aux médecins de détecter les premiers symptômes du cancer de la peau.

L’appareil permet de photographier une personne mesurant jusqu’à un mètre quatre-vingt-dix-huit de hauteur dans le but d’étudier tout son corps en une seule photographie au lieu de l’observer sur plusieurs photographies et sur des différentes zones spécifiques de la peau.

Ensuite, un ordinateur donne le premier diagnostic qui aidera à détecter les possibles signes de cancer de la peau. Pour cela, il indique les zones à risque potentiel de façon automatique pour que plus tard, le médecin prenne une décision en conséquence.

L’appareil photo est testé dans différents laboratoires aux Etats-Unis mais les chercheurs ont prévu qu’en 2015, il sera utilisé sur des patients.

Jusqu’à 34 micro-appareils photos synchronisés

L’idée est venue suite à une technique étudiée par des chercheurs et utilisée actuellement par des dermatologues. Elle consiste à utiliser des appareils photos avec des lentilles à grand angle qui leur permettent d’étudier les taches de rousseur apparaissant sur la peau. Cependant, le nouvel appareil photo offrira des vues plus détaillées et avec un meilleur grossissement des zones, ce qui réduira sans aucun doute de façon considérable le temps du diagnostic.

Jusqu’à 34 micro-appareils photos travaillent de façon synchronisée derrière une seule lentille en forme de coupole. Celle-ci aide à corriger les possibles erreurs ou failles des prises de vue individuelles pendant qu’un programme aide à réunir les images en une seule et à 250 mégapixels.

Ainsi ces minuscules appareils photos peuvent s’ajuster de façon indépendante si des prises de vues plus précises sont nécessaires.

Le mélanome est le cinquième type de cancer avec le plus de morts enregistrés aux Etats-Unis. Comme c’est souvent le cas dans ce type de maladie, elle peut être soignée si elle est détectée rapidement.


0 commentaire

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
Facebook finalise l’achat de « WhatsApp »

Facebook ne savait pas comment maitriser l’accroissement des applications de messagerie et conquérir un espace dans lequel la japonaise Line...

Fermer