On dit que le mal de dos est le mal du siècle. Il touche en effet tous les âges, homme comme femme mais il ne doit pas être traité à la légère car il est susceptible d’être à l’origine d’autres pathologies bien plus graves. Pour ne plus souffrir du dos, il faut comprendre l’origine du mal et il est donc essentiel de préserver sa colonne vertébrale.

Les origines multiples du mal de dos

Contrairement aux idées reçues, le mal de dos n’est pas réservé aux seules personnes âgées mais concerne majoritairement les personnes actives entre 30 et 40 ans. C’est en effet durant des périodes de vie très active que la colonne vertébrale est la plus sollicitée. Le stress et les tensions créés dans le bas du dos sont aussi à l’origine de nombreuses douleurs lombaires. Le surpoids peut également avoir un impact négatif sur le squelette tout comme le manque de sangle abdominale. Il est en effet primordial de muscler son corps dans la partie située sous les lombaires car ce sont ces muscles qui soutiennent toute notre ossature.

Enfin, la cause la plus classique du mal de dos reste l’adoption d’une mauvaise posture et la pire de toute est celle que l’on prend inconsciemment pendant les heures passées au travail, assis derrière un bureau ou à soulever des poids sans prendre de précaution. Un mauvais fauteuil, une table de bureau trop haute, un écran d’ordinateur placé sur le côté peuvent être autant de facteurs désastreux pour sa santé. C’est d’ailleurs la répétition de ces mauvaises positions et de gestes inappropriés qui vont déclencher peu à peu un mal de dos.

Cette véritable maladie fait partie des troubles musculo-squelettiques (ou TMS) qui représentent aujourd’hui la première cause de maladies professionnelles en France.

Les solutions pour corriger sa posture

Au-delà des traditionnelles séances de sport pour renforcer la musculature au niveau des abdominaux, il est important d’apprendre à bien se positionner comme penser à plier les jambes pour attraper une charge lourde ou ne pas bloquer le combiné d’un téléphone en relevant l’épaule. Il existe aussi désormais des aides mécaniques qui agissent comme un véritable correcteur de posture et permettent en plus de soulager la douleur.

En matière souple, le correcteur de posture s’enfile comme un gilet et permet d’être libre de ses mouvements sans se sentir oppressé sous les vêtements. Certains modèles fonctionnent comme un corset de dos et les plus performants contiennent même des aimants dont le magnétisme agit sur la douleur. En matière élastique lavable, il soutient la colonne vertébrale, évite les lombalgies et réduit le stress. En portant ce type de correcteur de posture, la circulation sanguine s’améliore et les lombalgies sont évitées.

En matière très fine, il ne se voit pas sous les vêtements et peut être aussi bien porté de jour comme de nuit. L’idéal est même de s’équiper lors d’une séance de sport pour que la colonne soit parfaitement maintenue. Peu à peu, vous constaterez que votre allure se redresse, la colonne se maintenant plus droit naturellement et sans effort.

Catégories : Santé

Lire les articles précédents :
Le cinéma en plein air, une tendance qui se démocratise

Autrefois, aller voir un film au cinéma faisait partie des loisirs préférés des français. De nos jours, les gens ont...

Fermer