Il est loin le temps où la Renault 4cv circulait sur les routes de France. Elle a été petit à petit remplacée par des voitures beaucoup plus performantes. Aujourd’hui, il n’est pas surprenant d’évoquer la connectivité embarquée dans ce secteur.

Le marché de l’automobile emprunte une route très high-tech

La voiture d’antan était relativement simple, il y avait seulement la radio pour les modèles les plus luxueux, la boîte de vitesse ainsi que le volant. Quelques fonctionnalités venaient accroître le confort pendant la conduite, mais aucune des options disponibles aujourd’hui n’était au rendez-vous. Même les vitesses étaient beaucoup plus faibles, mais le marché a pris de nombreux tournants afin de s’adapter aux nouvelles envies des automobilistes qui pourront devenir des passagers avec les véhicules autonomes. Pour l’instant, ils sont face à une gamme rythmée par les technologies.

Jouir d’un véhicule performant à moindre coût, c’est possible !

tesla-voiture-connectee-hackeeIl y a plusieurs décennies, il était inimaginable de penser à une voiture susceptible d’être connectée ou reliée à un téléphone portable. Pourtant, aujourd’hui, les véhicules sont beaucoup plus attractifs puisque les constructeurs ont tous mis une roue sur ce marché. Ces fonctionnalités ont un coût, mais avec un mandataire automobile vous pouvez obtenir des réductions jusqu’à 40%. C’est une méthode jouissive pour acquérir une nouvelle voiture à moindre coût tout en bénéficiant d’un véritable confort. Toutes les grandes marques sont rendez-vous, c’est aussi le cas pour les différents profils. Que vous souhaitiez une berline ou un 4X4, votre envie sera comblée aisément.

Réussir à protéger les voitures connectées du piratage

Certaines références auront déjà quelques technologies à vous faire découvrir, la voiture est devenue un objet connecté au même titre que le réfrigérateur, les stores ou encore le système d’éclairage. Désormais, il n’est pas surprenant de considérer les automobiles comme un appareil électronique et non mécanique. Toutefois, les constructeurs ont un défi de taille à relever en matière de sécurité, car un véhicule connecté est à la merci des hackers. Ces derniers peuvent pirater le système central afin de prendre le contrôle de la voiture à distance.

250 millions de véhicules connectés seront au rendez-vous

Les constructeurs se sont donc lancé un défi de taille notamment en développant des systèmes qui ne peuvent pas être piratés. La tâche s’avère être laborieuse, car elle demande une patience non négligeable. Sera-t-il possible d’obtenir une voiture totalement sécurisée malgré sa connectivité ? Les entreprises espèrent arriver à terme à ce degré de performance, mais, pour l’instant, les actualités précédentes donnent raison aux pirates en informatique. Les automobiles sont encore trop vulnérables, mais cela ne représente pas un frein.

D’ici 2020, les experts estiment qu’il y aura pratiquement 250 millions de voitures connectées dans le monde entier. L’invasion a donc commencé, mais elle pourrait s’avérer être bénéfique si toutefois les compétences du véhicule permettent de corriger les erreurs humaines. Selon les statistiques, elles étaient à l’origine de 94% des accidents au cours de l’année dernière.


0 commentaire

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
Les outils électroportatifs ont recours à la recharge par induction

Il y a du nouveau du côté de l’outillage, les fabricants ne cessent de chercher des idées afin d’améliorer le...

Fermer