toulouseSi vous avez décidé d’investir dans l’immobilier neuf pour louer et vous constituer facilement un patrimoine, la ville de Toulouse est actuellement l’une des métropoles les plus attractives. La ville rose bénéficie en effet d’un climat agréable, d’un marché locatif dynamisé par les nombreux étudiants en recherche de logement et est encore éligible au dispositif de la loi Pinel.

Voici les 5 points fondamentaux à connaître sur cette opportunité.

1.La ville de Toulouse est éligible à la loi Pinel

La loi qui devait ne plus s’appliquer après 2017 a été prolongée jusqu’au 31 décembre 2021. Vous avez donc jusqu’à cette date pour acheter un logement neuf, en l’état futur d’achèvement ou rénover un logement pour le rendre habitable. La loi limite cette prorogation à certaines zones géographiques et Toulouse qui se situe en zone B1 est éligible.

2.Un dispositif pour défiscaliser

L’achat d’un bien immobilier neuf dans le cadre de la loi Pinel à Toulouse permet de défiscaliser ses revenus dans la limite bien sûr de certains plafonds. Si l’Etat offre cette faculté d’obtenir une réduction d’impôt, il impose en contrepartie au propriétaire de s’engager à louer son bien sur une certaine durée.

Le plafond de la défiscalisation possible est de 63.000 euro sur 12 ans, soit 21 % de 300.000 euro qui correspond au montant maximum qu’il est autorisé d’investir en loi Pinel.

3.Un dispositif qui incite à louer son bien

La loi Pinel a en effet été mise en place pour soutenir le bâtiment mais surtout pour permettre à des villes où le marché locatif est tendu, de faire grandir son parc locatif accessible aux ménages les plus modestes. La ville de Toulouse se situe dans la zone B1 de la cartographie de la loi Pinel et est donc éligible aux avantages de l’immobilier neuf prévu par cette loi.

Les futurs propriétaires auront le choix entre trois durées différentes : 6 ans, 9 ans et 12 ans pendant lesquels ils devront donc louer leur bien en contrepartie d’une réduction d’impôt de 12, 18 ou 21 % du montant total investi.

4.Le revenu des locataires est plafonné

Afin de favoriser les ménages les plus modestes à se loger facilement, le législateur a prévu un premier plafonnement qui porte sur les revenus des locataires.

Ainsi pour la zone B1 dans laquelle se situe la ville de Toulouse le locataire ne devra pas disposer d’un revenu supérieur à 30 151 euros pour une personne seule, 40 265 euros pour un couple, 48 422 euros pour un foyer fiscal avec 1 enfant à charge, 58 456 euros pour 2 enfants à charge, 68 766 euros pour 3 enfants à charges et 77 499 euros pour 4 enfants. Au-delà, on peut ajouter à ce plafonds une somme de 8646 euro par personne à charge supplémentaire.

5.Un loyer encadré par la loi Pinel

Les propriétaires de logements neufs à Toulouse qui souhaitent bénéficier des avantages fiscaux de la loi Pinel, devront également louer leur bien à un prix au m2 fixé par ce dispositif. En zone B1, celui-ci est de 10,07 euro le m2 et est ensuite modulé un coefficient multiplicateur en fonction de la surface de chaque logement. La formule de calcul de ce coefficient est 0,7 + 19 / S où S est la surface pondérée du logement. Ce coefficient ne peut toutefois pas dépasser 1,2. Ainsi, plus la surface du logement est réduite, plus le plafond de loyer au m² est élevé, jusqu’au seuil des 38m2. Le loyer maximal qu’un propriétaire pourra appliquer sera donc calculé ainsi : surface habitable +(surface des annexes /2)] x 10,07 x coefficient multiplicateur.

 

Catégories : Immobilier

Lire les articles précédents :
Choix de votre matelas : tous les conseils qu’il vous faut pour ronfler profondément !

Si le matin, vous vous réveillez avec des douleurs dans le dos et la sensation de n'avoir pas récupéré, alors...

Fermer