La sécurité en mer

Les aides à la navigation sont un élément fondamental pour renforcer et maintenir la sécurité en mer. Le contrôle du trafic maritime est l’une des fonctions assignées au sauvetage maritime, tandis que le système mondial de détresse et de sécurité en mer est conçu pour accroître la sécurité et le sauvetage des navires en détresse.

Controle et services en mer

Grâce aux progrès techniques, la sécurité en navigation de plaisance repose maintenant sur quelques principes :

  •  Tout faire pour rester à bord du bateau et en particulier porter un harnais bien assujetti et bien arrimé au bateau.
  • Porter en permanence un vêtement à flottabilité intégrée (VFI)
  • Utiliser un système de positionnement afin d’être repéré et situé en permanence en cas de chute à la mer.
  • L’ensemble de l’équipage doit connaître les actions à entreprendre lorsqu’un équipier passe par-dessus bord. Notamment, les moyens à mettre en œuvre pour le remonter à bord.  Il doit s’entrainer à cette manœuvre régulièrement.

C’est dans ce dernier domaine (la remontée à bord) que des progrès semblent encore à réaliser :

  •  Les manuels de navigation ne donnent que peu d’indication
  • Les équipements sont rares et ceux qui existent sont chers et encombrants.

Système mondial de détresse et de sécurité en mer

Le Système mondial de détresse et de sécurité en mer (SMDSM) est un ensemble de procédures de sécurité, d’équipements et de protocoles de communication conçus pour accroître la sécurité et faciliter la navigation et le sauvetage des navires en détresse.

Ce système est régi par la Convention internationale pour la protection de la vie humaine en mer (SOLAS), qui a été approuvée sous les auspices de l’Organisation maritime internationale (OMI), une agence des Nations unies.

Le SMDSM est un système d’alerte radio navire-terre très fiable qui permet aux centres de coordination des sauvetages maritimes (MRC), soit directement, soit par l’intermédiaire des stations radio côtières (CRS), de recevoir les appels d’urgence émis par les navires en détresse afin que les opérations de sauvetage les plus appropriées puissent être coordonnées dans chaque cas avec le minimum de retard.

Pour atteindre ce haut niveau de fiabilité, le système intègre aux systèmes de radiocommunication traditionnels de nouveaux moyens automatiques de transmission et de réception des signaux d’alerte, soit par l’utilisation de l’appel sélectif numérique (ASN), soit par le système INMARSAT.

En outre, le système accroît l’efficacité des communications de détresse en fournissant

  • Moyens d’alerte de navire à navire, similaires au système traditionnel de sauvetage maritime.
  • Messages écrits contenant des informations urgentes sur la sécurité maritime (ISM), des avertissements aux marins, des informations météorologiques, etc. (NAVTEX et système satellitaire).
  • Moyens de transmission et de localisation des signaux automatiques d’urgence, qui facilitent la localisation de l’incident, même en cas de naufrage (radiobalises et radars). La figure montre le fonctionnement de base du SMDSM avec les différents moyens de communication utilisés.

Ayant développé des équipements simples, peu chers et peu encombrants, j’en expose la structure, la réalisation et l’utilisation dans un blog accessible grâce au lien ci-après :

http://retourabord.over-blog.com/

Bon vent et portez vous bien.

(Vu 25 fois, 1 visites aujourd'hui)
  • Tulup 125x50cm Crédence de cuisine sur verre sécurité:- Paysage - Eau De Mer - Bleu
    99,95 €
  • Neptune nautisme n°56 : La sécurité en mer - Collectif - Livre
    Occasion - Bon Etat - Neptune nautisme - Revue - Structure Coopérative d'insertion à but non lucratif.
    4,07 €
  • Tulup 140x70cm Crédence de cuisine sur verre sécurité:- Paysage - Oeil De La Mer Des Tatras - Vert Bleu
    189,95 €
  • Tulup 100x70cm Crédence de cuisine sur verre sécurité:- Paysage - Grotte De Bord De Mer - Beige
    114,95 €