La bataille que livrent les fabricants de tablettes ultrafines est de plus en plus rude. Samsung nous présente un nouveau modèle de 6.6 millimètres la Galaxy Tab S soit moins que l’Ipad Air de 7,5mm de chez Apple. Pour la présentation de son dernier dispositif, la marque sud-coréenne a choisi la salle de concerts de l’emblématique Madison Square Garden.

Cet esprit de rivalité vécu dans le négoce des tablettes a imprégné l’évènement pour présenter la tablette Galaxy Tab S. Comme le prévoyait l’annonce de la présentation, il y a eu beaucoup de chaleur. La tablette est vendue depuis début juillet au public avec des écrans Super Amoled en formats de 8.4 et 10.5 pouces. Les couleurs de cette technologie sont plus nettes et les noirs plus profonds. La résolution est très similaire à la Tab Pro 10.1 et la qualité de l’image est comme celle des meilleures télévisions du marché.

La stratégie de Samsung pour prendre du terrain à Appel était jusqu’à aujourd’hui dans la diversité. La compagnie offre déjà un éventail de tablettes allant de 7 à plus de 12 pouces. Les nouvelles présentées à New York semblent chercher à concurrencer le haut de gamme du marché où Microsoft se trouve avec la Pro et Apple avec la Air. Aujourd’hui, Samsung contrôle 23% du marché. La Galaxy Tab S est sortie début juillet en bronze titane ou blanc immaculé.

Pendant que Microsoft mise pour faire de la tablette un objet plus productif, la vision de Samsung est davantage orientée vers un dispositif pour consommer et profiter du contenu. C’est la raison pour laquelle la qualité de l’écran s’est convertie en une caractéristique primordiale. Les utilisateurs pourront avoir une expérience de distraction et de visionnage unique avec des couleurs plus vives.

Pour les créateurs de contenu, ce n’est pas seulement une question de densité de pixels mais aussi de qualité. L’écran adapte la saturation et la netteté en fonction de l’application qui est utilisée, la température de l’environnement et la lumière ambiante. De ce fait, on peut l’utiliser à l’extérieur dans des situations de lumière excessive. Le grand défi pour tout dispositif électronique exploitant les couleurs est d’améliorer le rendement et de maintenir au maximum la vie de la batterie. L’écran permet 11 heures d’autonomie.

Le design est élégant comme celui du téléphone Galaxy S5. Dans le cas de la grande tablette, le poids est de 465 grammes et pour la petite, il est de 294 grammes. Elle est équipée d’un appareil photo frontal de 2.1 mégapixels de haute définition et de 8 à l’arrière. La nouvelle tablette possède un processeur de 8 cœurs Exynos 5 Octa et 3 Go de mémoire vive. Les tablettes tournent sous Android 4.4, habillé comme d’habitude de la surcouche TouchWiz.

Afin de favoriser le « multitâches », l’utilisateur de la tablette peut émettre des appels directement depuis ses téléphones sans se préoccuper d’éteindre les autres fonctions. Comme sur le téléphone Galaxy S5, le scanner du lecteur d’empreintes digitales a été mis en place.

A vos tablettes… !

Catégories : Informatique

0 commentaire

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
Le mobile, le nouveau protecteur solaire…

La meilleure prévention contre les effets nocifs du soleil est la prise de conscience. Heureusement, on a souvent recourt à...

Fermer