La plupart des sites internet de vente à distance français sont pensés avant tout pour le marché national, à tous points de vue : langue utilisée sur le site internet, partenaires logistiques, webmarketing, etc. Pour autant, face à une concurrence parfois difficile, les dirigeants d'entreprises françaises qui possèdent un site de vente en ligne réfléchissent de plus en plus à s'étendre autour de l'Hexagone pour améliorer leur visibilité et leurs ventes. La plupart du temps, les chefs d'entreprises démarrent cette internationalisation par les pays limitrophes, et si possible francophones, pour des raisons évidentes. La Belgique, en raison de critères culturels et géographiques qui tombent sous le sens, est le pays le plus fréquemment cité par les entrepreneurs français qui envisagent une extension au-delà des frontières françaises.

Trouver un partenaire web en Belgique

Dans la plupart des cas, la société souhaitant s'implanter en Belgique possède déjà un site internet développé en France, par une agence locale. Il semble donc à première vue superflu et même étrange de chercher un partenaire spécialisé dans le digital dans le pays où l'on souhaite s'implanter.  Cependant, on se rend compte que les web agency bruxelloises sont en plein essor grâce notamment à des clients français. En effet, avoir recours à une agence web établie à Bruxelles possède des avantages importants, car le marché belge n'est pas identique au marché français. En termes de réglementation légale, ou de pratiques locales, on observe souvent d'importantes différences au sein de l'Union Européenne même dans des pays partageant la même langue. Il est donc tout à fait recommandé de faire appel à un partenaire local qui vous ouvrira en quelque sorte les portes du marché de son pays – parfois y compris dans d'autres domaines.

L'exemple le plus criant touche au webmarketing en général, et au référencement naturel en particulier. Dominé par Google à l'heure actuelle, le marché du trafic des moteurs de recherche nécessite souvent quelques adaptations en fonction des pays. Google possède une version de son moteur dans quasiment chaque pays du monde, avec parfois des différences importantes. En matière de langue, Google se base fort heureusement sur plusieurs critères et pas seulement la géographie : la langue du navigateur, ou du système d'exploitation, est ainsi un point utilisé par le moteur de recherche américain pour localiser ses utilisateurs. Pour le marché belge francophone, par exemple, les modifications à faire sur son site internet seront minimes, les résultats étant souvent les mêmes que l'on se trouve en Belgique ou en France, à moins bien évidemment de faire des recherches à vocation locale, comme la recherche d'un commerce proche de soi.

Adapter sa chaîne logistique au marché local

De plus en plus de transporteurs spécialisés sont parfaitement aptes à gérer des livraisons dans des pays étrangers, a fortiori s'ils se trouvent à proximité de la France. Même les transporteurs nationaux historiques ont étendu depuis de nombreuses années leur secteur d'activité à toute l'Europe et même parfois au-delà. La géographie n'est donc plus un problème. Cependant, on observe des différences parfois notables entre les paramètres français et étrangers, même sur des pays proches : les jours et heures de livraison peuvent être différents, de même que les éventuelles restrictions de circulation. Ceci peut impacter un site e-commerce si ce dernier est très précis vis-a-vis du client sur les délais d'expédition et de livraison. Il est donc recommandé de discuter avec son chargé de compte chez le transporteur avant tout développement à l'international, afin d'anticiper les éventuelles modifications à faire dans son système informatique et/ou web, pour que les clients – belges par exemple – disposent toujours de l'information la plus juste possible.

Catégories : Internet

Lire les articles précédents :
Comparer et bien choisir sa mutuelle

Les dépenses de santé prennent une part importante dans le budget des ménages. Même si d’un foyer à l’autre, d’une...

Fermer