chute cheveux

Des moyens simples de lutter contre la chute des cheveux en automne

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Temps de lecture :7 min de lecture
  • Post category:Santé

Sur l’oreiller, dans le peigne ou la brosse, dans la douche… les cheveux sont partout ! En automne, vos cheveux appellent à l’aide ! Et ce n’est pas seulement parce qu’ils viennent d’être exposés au soleil ou à la mer mais aussi parce qu’ils doivent faire face à un nouveau cycle de la nature : l’automne. La redoutable perte de cheveux, bien qu’elle se produise chaque année, ne cesse de vous inquiéter. Mais prenez-le avec calme car s’il n’y a pas de problèmes médicaux à traiter, vous pouvez toujours recourir à des astuces simples qui vous aideront à redonner à vos cheveux toute leur puissance.

Mais ne vous y trompez pas, vos cheveux tombent davantage en automne, les experts appellent cela l’effluvium télogène ou dérèglement du cycle capillaire. L’explication ? C’est l’une des trois phases que connaît le cheveu, elle est transitoire et normale, dure entre trois et quatre mois et se situe généralement à cette période de l’année. Les deux autres phases sont : l’anagène, qui correspond à la croissance du poil, et la catagène, qui correspond à l’arrêt de la croissance, explique les experts.

Au-delà de l’automne : d’autres coupables !

Outre l’automne, d’autres facteurs externes peuvent rendre les cheveux plus susceptibles de tomber. Par exemple, ne soyez pas surpris si vous perdez plus de cheveux cette année car cela peut également être dû au stress qui augmente en raison de la pandémie. De même, les cheveux commencent à tomber davantage à cette saison en raison de la grande usure à laquelle ils sont soumis en été (chlore, chaleur, sel de mer…).

Outre le stress et les éventuels ravages de l’été, certains experts identifient d’autres facteurs tels que le covid19 qui provoque la chute des cheveux deux ou trois mois après la maladie (bien que dans certains cas, elle se produise immédiatement), le manque de fer et d’autres vitamines, ou le post-partum. Cependant, il ne faut pas oublier que les cheveux tombent tous les jours, c’est une partie normale du cycle pilaire. Il est normal pour une personne en bonne santé de perdre une centaine de cheveux par jour, rappellent les experts.

Quand doit-on s’inquiéter ?

La perte de cheveux en automne est une réalité, c’est clair pour tous. Cela ne doit pas être inquiétant, car c’est réversible. Toutefois, si vous constatez une perte de densité importante, il est important d’aller consulter un dermatologue expert en trichologie pour évaluer la perte de cheveux.

Il faut également se poser des questions en cas de démangeaisons, d’inflammation ou si l’on constate une perte de cheveux sur la partie avant et une récession de la ligne des cheveux (c’est-à-dire qu’on a l’impression d’avoir plus de cheveux sur le front). Le bilan médical est important pour évaluer l’épaisseur, la quantité, le cuir chevelu et pour vérifier si la perte de cheveux est quelque chose d’inquiétant ou non.

Les gestes qui préviennent la chute des cheveux

Il existe des petits gestes qui permettent de prévenir et d’arrêter la chute des cheveux en automne, affirment les experts. Et pour que vous n’ayez pas à sacrifier un cheveu de trop, ils nous donnent leurs recommandations.

1-Le lavage préventif

Lavez régulièrement vos cheveux sans frotter et en massant doucement le cuir chevelu d’avant en arrière avec un shampooing contenant des vitamines et des principes actifs revitalisants. Rincez à l’eau froide pour stimuler la circulation. Les cheveux qui tombent après le démêlage ont fait leur temps et se sont lentement détachés du bulbe de semaine en semaine.

2-Tonifiez vos cheveux

Les cheveux ont également besoin d’un tonique revitalisant, surtout à cette époque de l’année. Remplacez l’après-shampooing par l’une de ces formules sans rinçage qui n’alourdiront pas vos cheveux.

3-Sécher vos cheveux tête en bas

Pendant le séchage, placez votre tête en avant et séchez vos cheveux à l’envers pour stimuler la circulation sanguine et les impulsions nerveuses vers le cuir chevelu. Si vous avez les cheveux fins, ce geste est obligatoire pour gagner du volume.

Il est recommandé de se brosser les cheveux une fois par jour pour éviter les nœuds et les dommages aux cheveux, mais un brossage trop fréquent peut les affaiblir et provoquer des fourches.

4-Le brossage du soir

Faites-le tous les soirs pour éliminer la saleté accumulée pendant la journée, détoxifiez le cuir chevelu et éliminer les cellules mortes. Faites attention à la brosse que vous choisissez : elle doit avoir des poils doux et naturels.

Pour le stress, outre la voie olfactive, vous pouvez bénéficier des propriétés relaxantes des huiles essentielles avec un massage ou un bain aromatique.

5-Massage quotidien

Passez deux minutes à masser votre cuir chevelu pour mieux faire pénétrer un traitement antichute par exemple. Faites-le tête en bas, en position assise, avec les coudes sur une surface plane et les mains placées sur les côtés de votre tête. Massez le cuir chevelu sans friction et sans utiliser vos ongles.

6-Faire un traitement

L’automne est le moment idéal pour faire un traitement intensif avec des ampoules antichute qui chargent le bulbe pileux de vitamines et de minéraux actifs favorisant l’oxygénation du cuir chevelu, la croissance des cheveux et stoppant leur chute.

Il existe également des produits antichute, des traitements spécialisés et des astuces maison qui sont à l’ordre du jour. En voici quelques-uns.

– Soins de base. Évitez d’utiliser des produits contenant du silicone ou des parabènes qui surchargent ou étouffent le follicule pileux. De même, ne lavez pas trop vos cheveux et ne les lavez pas à l’eau très chaude. Les experts suggèrent également de frotter le cuir chevelu ou d’utiliser un shampooing contenant des granulés pour l’exfolier.

– Que diriez-vous d’un rituel ? Certains salons de coiffure proposent le rituel plasma « hydrater-nourrir » à base de principes actifs et de concentré de protéines enrichi de poudre de diamant et de nacre de perle. Il répare la fibre capillaire, ce qui donne des cheveux sains sans perdre leur volume naturel.

– Produits antichute de cheveux. Les experts suggèrent le F11, un double traitement composé d’un shampooing et d’un sérum, qui accélère la croissance et augmente l’épaisseur et la densité. Il est recommandé de l’appliquer au moins trois fois par semaine, de préférence le soir. Il consiste à appliquer d’abord le shampooing en effectuant un massage doux pendant quelques minutes. Puis rincez. L’étape suivante consiste à vaporiser le sérum régénérant sur le cuir chevelu, et non sur les cheveux, à masser (sans rincer) et à laisser agir pendant quatre heures. Il peut être appliqué sur les cheveux secs ou humides.

– Vos habitudes comptent aussi. Il est important d’avoir des habitudes saines, comme une alimentation saine et équilibrée et d’éviter le stress en faisant du sport, en ayant une bonne hygiène de sommeil, etc.

– Les remèdes naturels. Une autre option consiste à utiliser les secrets de grand-mère, et il y en a beaucoup ! Par exemple, l’un des plus répandus est l’utilisation de l’huile d’olive. Il suffit d’en appliquer quelques gouttes sur les cheveux, de les masser pendant environ 15 minutes et de les laver comme d’habitude. Faites-le tous les deux jours pour obtenir de bons résultats et des cheveux nourris. Un autre remède connu et simple est le masque à l’oignon. Vous devrez le laver et le mixer, puis utiliser tout le jus sur vos cheveux. Laissez-le agir pendant 30 minutes et lavez vos cheveux comme d’habitude. L’arrêt de la chute des cheveux est garanti… l’avez-vous déjà essayé ?