Comment repérer les premiers signes de démence chez une personne âgée?

La démence sénile est un problème croissant : elle touche environ 50 millions de personnes et dans les trois prochaines décennies, ce chiffre va tripler.

La démence sénile, la détérioration des fonctions cognitives au-delà des conséquences du vieillissement normal, est, selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), l’une des principales causes d’invalidité et de dépendance chez les personnes âgées dans le monde.

Selon l’agence, la démence touche environ 50 millions de personnes dans le monde, le nombre devrait atteindre 82 millions d’ici une décennie et 152 millions d’ici le milieu de ce siècle. Entre 5 et 8% de la population générale de plus de 60 ans est atteinte de démence à un moment donné.

Dans la plupart des cas, les maladies neurodégénératives se caractérisent par une évolution progressive, lente et insidieuse explique un chercheur et spécialiste dans ce domaine. Bien qu’il n’y ait pas de remède pour le moment, une détection précoce est essentielle : plus le diagnostic est précoce, plus les traitements sont efficaces pour atténuer ses effets et ralentir sa progression.

Pour cette raison, et parce que les membres de la famille et autres proches sont presque toujours les premiers à remarquer le problème, il est bon de connaître les premiers signes afin de pouvoir se rendre au cabinet du médecin dès que possible.

Déficience cognitive légère et démence

Tout d’abord, il est important de savoir que « le terme « démence » englobe de nombreuses maladies, chacune ayant un début différent » explique les experts. La plus courante de ces maladies est la maladie d’Alzheimer qui représente 60 à 70 % des cas.

En revanche, le concept de démence est réservé au stade avancé du problème dans lequel ces maladies provoquent des troubles cognitifs si graves que les patients ne peuvent plus mener une vie normale. Ils ont de même des limitations dans leurs activités sociales et professionnelles et nécessitent donc une supervision ou des soins.

C’est pourquoi actuellement, en neurologie, le terme « démence » est évité, précisent les experts en neurologie. Les premiers stades du problème sont connus sous le nom de déficience cognitive légère: la période pendant laquelle la personne n’a pas une cognition normale mais ne souffre pas d’une limitation pertinente dans ses activités complexes de la vie quotidienne.

Symptômes précoces courants

Les signes d’alerte à surveiller sont toujours une perte par rapport au niveau du fonctionnement antérieur du patient et peuvent être différents selon l’histoire et les particularités de la personne.

Bien que l’on pense souvent que les premiers symptômes affectent toujours les fonctions cognitives (troubles de la mémoire, du langage ou des capacités visuo-spatiales), ce n’est pas vrai dans tous les cas. Parfois, les signes apparaissent également sous la forme de troubles moteurs ou comportementaux.

Voici quelques-uns des symptômes les plus courants dans les premiers stades de ces maladies, classés du plus au moins fréquent :

Perte de mémoire

C’est le symptôme le plus courant, associé surtout à la maladie d’Alzheimer qui, comme nous l’avons déjà souligné, représente environ les deux tiers de tous les cas de maladies neurodégénératives.

Elle affecte principalement les souvenirs d’événements quotidiens récents : la personne répète des conversations, oublie des engagements, ne sait pas où elle a laissé des objets, etc. Elle éprouve également des difficultés à résoudre des problèmes simples (comme le calcul du rendement d’un achat) ou à accomplir des tâches simples ou des tâches qu’elle connait bien. Ces incidents se multiplient progressivement et régulièrement.

Confusions

Un autre symptôme fréquent est la confusion dans le temps et l’espace. Il s’agit d’un problème étroitement lié à la perte de mémoire, bien sûr car il consiste, par exemple, à ne pas pouvoir déterminer quel jour on est ou à avoir des difficultés à se rendre à un endroit fréquemment visité, que ce soit à pied ou en voiture.

« Souvent, le patient lui-même n’en a pas clairement conscience et c’est son partenaire ou ce sont ses enfants qui informent le médecin traitant de cette situation.

Les troubles du langage

Les troubles du langage les plus fréquents dans ces circonstances sont la difficulté à trouver des mots ou des erreurs lors de l’expression en changeant certains mots pour d’autres. Cela peut se produire aussi bien à l’oral qu’à l’écrit. C’est également un symptôme précoce courant chez les patients atteints de la maladie d’Alzheimer.

Changements de comportement ou de personnalité

Il y a des personnes qui, en raison d’une déficience cognitive, peuvent devenir désinhibées ou impulsives alors qu’elles n’étaient pas comme ça auparavant. Ou l’inverse : les patients qui ont été ouverts et extravertis toute leur vie peuvent commencer à avoir des attitudes plus apathiques, timides et silencieuses. C’est le symptôme le plus fréquent chez les patients atteints de dégénérescence frontotemporale.

Troubles moteurs

Ce sont les symptômes précoces les plus courants chez les patients atteints de troubles neurocognitifs vasculaires (également appelés démence vasculaire), la deuxième cause de démence chez les adultes après la maladie d’Alzheimer.

Les troubles moteurs peuvent inclure des changements dans la marche, des difficultés à marcher ou d’autres mouvements habituels et même des tremblements semblables à ceux causés par la maladie de Parkinson.

Cette maladie provoque parfois des symptômes soudains et qui s’aggravent rapidement, comme une faiblesse musculaire ou une paralysie temporaire d’un côté du corps.

Illusions et hallucinations

Les troubles délirants et les hallucinations visuelles peuvent être les premiers symptômes de la démence dite à corps de Lewy, la troisième cause de démence la plus fréquente. Cette maladie est devenue plus connue ces dernières années depuis qu’elle a été contractée par l’acteur Robin Williams décédé en 2014.

D’autres signes précurseurs possibles de cette maladie sont les troubles du sommeil, les périodes de somnolence, le ralentissement des mouvements physiques, les chutes répétées ou les évanouissements. Le diagnostic reste un défi pour le neurologue en raison de la variété des symptômes et de la multiplicité des causes.

Mais si les proches d’une personne de plus de soixante ans détectent certains de ces signes, ils ne doivent pas les laisser passer. Plus tôt ils consulteront un médecin, plus grandes seront les chances que le patient conserve une bonne qualité de vie plus longtemps.

(Vu 23 fois, 1 visites aujourd'hui)
  • Le Repère Des Aventuriers 3 parties d'archery game pour 4, 6 ou 8 personnes chez Le Repère Des Aventuriers
    Des parties d’archery game au parc pour se divertir et découvrir un nouveau environnement en passant de bon moment en famille
    24,90 €
  • Mon Premier Bijou Boucles d’oreilles poissons - Vis - Or jaune 9ct
    Avec ces jolies boucles d’oreilles enfants comment ne pas nager dans le bonheur ? Ces deux charmants petits poissons en or jaune, aux écailles laquées blanc et rouge forment un motif original qui séduira toutes les petites filles et pas seulement celles nées sous un signe d’eau ! Diamètre 8mm.Ce son
    54,00 €
  • Mon Premier Bijou Médaille Vierge astrale - Or blanc 18ct
    Cette médaille de baptême au motif de la Vierge est la représentation du signe astrologique des personnes nées entre fin août et fin septembre, un signe de Terre. Cette jolie médaille à la fois sobre et lumineuse est un bijou en or blanc 18 carats à porter sur toutes les tenues.Cette médaille, fabri
    135,00 €
  • Mon Premier Bijou Médaille Vierge astrale - Or jaune 9ct
    Cette médaille de baptême au motif de la Vierge est la représentation du signe astrologique des personnes nées entre fin août et fin septembre, un signe de Terre. Cette jolie médaille à la fois sobre et lumineuse est un bijou en or jaune à porter sur toutes les tenues.Cette médaille, fabriquée en Fr
    99,00 €