L’indépendance financière est un concept relativement nouveau qui est apparu sur les réseaux sociaux en réaction à une société moderne qui se confine au métro-boulot-dodo. Une petite révolution qui, suite à la crise de 2008, a bouleversé la vie de nombreux jeunes adultes de moins de 35 ans qui ont décidé de tendre vers une autonomie financière.

Une révolution

Ces idées étaient déjà présentes lors de la révolution industrielle à la fin du 19e siècle. On espérait positivement moins de temps de travail, un meilleur salaire et de surcroît l’établissement d’une société des loisirs. Or, on sait très bien que cette idée de société des loisirs était une utopie. Rien de tout cela n’est survenu et nous sommes toujours et de plus en plus soumis aux impératifs de notre société marchande. La liberté dans le travail, un meilleur salaire et une vraie qualité de vie, voilà ce que promet l’autonomie financière ! Terminé le temps où l’on mettait sa vie au service de l’argent !

La nouvelle tendance en matière d’autonomie

Il est bien évident que cette nouvelle tendance repose sur une philosophie de vie et une philosophie de l’épargne. Le nerf de la guerre : les dépenses ! Dans notre société où l’accès au crédit est grandement facilité, il est facile de dépenser plus qu’on ne gagne. On se dit que nous sommes tous dans le même bateau ! Et bien non, les adeptes de l’autonomie financière pensent le contraire : on doit établir plus qu’un budget, on doit bâtir une nouvelle philosophie de l’épargne qui repose sur les critères précis : tendre vers plus de liberté dans le travail et dans la vie.

Les critères de l’indépendance financière

Voici quelques critères de l’autonomie financière :

  • Premièrement, il faut arrêter de penser que l’on peut tout s’offrir. Il faut toujours remettre en question ses dépenses afin de n’accéder qu’à celles qui soient absolument nécessaire;
  • Les dépenses doivent être inférieures aux revenus;
  • Il est important d’avoir un bon métier, bien rémunéré;
  • Il est important d’investir ses économies pour faire fructifier son argent tout en restant prudent sur le type d’investissements;
  • Choisir comme employeur une société qui accorde la possibilité d’acheter des actions au sein de l’entreprise;
  • Rembourser ses dettes le plus rapidement possible pour éviter de payer des intérêts monstres;
  • Avoir un petit coussin ou un fond de secours pour les imprévus;
  • Revoir et réduire ses besoins, réévaluer ses valeurs et admettre que le bonheur n’est pas dans la consommation, mais dans le temps que l’on a devant soi et que l’on passe avec ses proches;
  • Investir dans l’immobilier, levier puissant de revenus qui tombent à toutes les fins de mois et deviennent des revenus supplémentaires importants.

Tous ces moyens sont bons pour devenir indépendant financièrement. Mais la chose la plus importante pour y parvenir demeure la volonté de respecter les engagements que l’on prend envers soi-même afin d’y parvenir rapidement. Ça, c’est un beau défi à hauteur d’homme !

Il n’y a pas d’âge pour devenir indépendant financièrement, cela peut vous demander plus de temps si vous êtes étudiant par exemple. Vous devrez alors commencer par trouver un job pour ne plus dépendre de vos parents ou pour ne pas avoir à prendre un crédit pour financer vos études, mais avec un peu de motivation et beaucoup de recherches, vous finirez par y arriver.

Catégories : Finances

Lire les articles précédents :
sculpture contemporaine
Le plein essor de la sculpture contemporaine

La sculpture est l’une des plus anciennes formes d’art si ce n’est l’une des premières. On a en effet retrouvé...

Fermer