La Conception à Coût Objectif (CCO) est une démarche de conception qui permet l’optimisation du coût total d’un produit. L’aspect économique est intégré dès la phase de développement, et devient un facteur à optimiser au même titre que les performances.

Le saviez-vous ? le coût d’un produit est en très grande partie déterminé durant sa phase de conception. Les actions sur les achats ou la production ont toujours des effets moins marqués que celles impactant la conception.

L’objectif est de concevoir une solution conforme aux attentes du client au coût le plus bas.

Les leviers mis en œuvre

Un des leviers important de cette démarche est de redéfinir le besoin réel du client le plus justement possible :

  • Les analyses fonctionnelles et analyse de la valeur sont dans ce contexte des outils extrêmement révélateurs. Ils conduisent à une hiérarchisation des fonctionnalités d’un produit en termes de valeur client et du coût. Leurs résultats permettent ainsi d’éviter le piège de développer une fonctionnalité couteuse dont l’utilisateur n’a que faire. Certaines fonctionnalités peu importantes pourront également être identifiées et passées en « nice to have », pour être vendues en options supplémentaires par exemple.
  • Ensuite il s’agit de remettre en cause les niveaux de performance du produit afin qu’ils soient établis au juste nécessaire. La sur spécification – qui consiste à concevoir au-delà des performances attendues sans réel besoin – est souvent une source de surcoût. Le client peut de son côté être ouvert à des modifications de spécifications, et il revient alors au bureau d’étude de lui prouver que le coût de son produit en sera réduit pour une performance non dégradée.

Un autre levier important est de prendre en compte le coût de l’ensemble du cycle de vie du produit.

  • Un produit ne se résume pas à son coût matière. Le concepteur doit garder en tête que chaque décision de design va impacter la manière dont le produit va être fabriqué, testé et réparé. La standardisation et la diminution de la complexité d’un produit ont en effet des impacts non négligeables sur le coût d’un produit. Ils permettent une diminution du temps d’assemblage, un montage facilité et donc une diminution des reprises et des rebuts en production
  • L’optimisation de la stratégie de test du produit diminuera les coûts d’investissement sur de moyens de test ainsi que les temps de test
  • L’évaluation des stratégies make or buy dès la phase de conception est un passage obligatoire d’une démarche de conception à coût objectif
  • Si l’entreprise assure le service après-vente de ses produits, il convient de prendre en compte leur réparabilité. Dans ce sens, plusieurs business modèles peuvent être étudier pour le produit, afin de répondre au mieux au besoin du marché et / ou à la contrainte économique

Comment la mettre en place

La démarche doit être à l’initiative de l’entreprise et portée par le top management, car elle implique souvent un changement de culture. De nombreux cabinets spécialisés proposent leurs services dans l’accompagnement d’une démarche CCO. La mise en place d’une telle démarche est également possible en interne à condition que l’entreprise possède les compétences requises dans ses équipes.

Catégories : Innovations

Lire les articles précédents :
Comment financer ses projets ?

Une nouvelle année commence et les Français ont de nombreux projets à réaliser. Pour les plus importants, il est souvent...

Fermer