Propriétaires : comment obtenir de la trésorerie pour réaliser des travaux?

Les travaux dans un appartement ou une maison sont souvent programmés et cela permet ainsi d’économiser dans la perspective de leur réalisation. Mais il arrive aussi des cas où un imprévu surgit comme une réparation urgente qui doit être effectuée et qui n’est pas couverte par une assurance car il s’agit des conséquences de la vétusté. Dans ce cas de figure, il se peut que la trésorerie fasse cruellement défaut alors que l’on ne peut absolument pas différer cette dépense. Il existe heureusement des solutions simples et rapides que l’on vous expose ici.

L’octroi de trésorerie adossée à un rachat de crédit

L’une des raisons pour lesquelles on peut manquer de liquidité pour réaliser des travaux imprévus est souvent un état d’endettement trop important.

Lors de l’acquisition d’un bien immobilier, le crédit a parfois été souscrit dans le cadre d’un budget global trop juste et avec le temps, il arrive que la situation personnelle de l’emprunteur évolue (perte d’emploi, divorce, décès etc..) en modifiant ses capacités financières.

Pour faire face à un niveau d’endettement trop important ou simplement pour se donner une bouffée d’oxygène dans la gestion de sa trésorerie, le rachat de crédit est une excellente solution. Or, rachat de crédit et trésorerie sont deux notions totalement compatibles qui peuvent se régler en même temps lors d’une même et unique opération.

Le rachat de crédit consiste en effet à souscrire un autre emprunt auprès d’un organisme de crédit (le même qu’auparavant ou un organisme différent) à des conditions de taux plus intéressantes et/ou sur une durée plus longue ayant pour effet la diminution du montant des échéances.

Ainsi, lors de la mise en place du nouvel emprunt, il suffit de solliciter un peu plus à titre de trésorerie pour la réalisation par exemple de travaux dans le bien à refinancer. Dans un même contrat, les deux questions seront donc ainsi solutionnées avec un prêt étalé dans le temps et à de meilleures conditions financières.

La souscription pure d’un crédit de trésorerie

L’autre solution consiste à simplement souscrire un crédit pour la réalisation de ces travaux. Selon l’importance du montant à financer, il pourra même être mis en place un crédit à la consommation qui présente l’avantage d’un déblocage rapide des fonds.

Le crédit à la consommation étant en principe plafonné, il ne sera en effet pas possible d’y recourir pour la réfection complète d’un bâtiment. Mais s’il s’agit de petits travaux comme le remplacement d’une chaudière, le changement de vitres ou le paiement de charges de copropriété pour l’installation par exemple d’un ascenseur, alors ce type de financement est parfaitement adapté.

Pour trouver la formule la plus appropriée, il est en outre conseillé de recourir à un courtier en crédit qui saura parfaitement quel organisme financier vous recommander en fonction de votre situation personnelle. Le courtier en crédit ou en rachat de crédit a en effet des relations privilégiées avec de nombreuses banques, -et il pourra donc négocier au mieux un nouveau crédit pour réaliser des travaux.

(Vu 6 fois, 1 visites aujourd'hui)