energie supermarcheLe combat contre la consommation d’énergie est le grand défi du 21ème siècle et les enjeux environnementaux sont immenses puisqu’il s’agit de lutter directement contre le réchauffement de la planète. Parmi les causes reconnues de ce dernier phénomène, l’activité humaine représente la plus importante source d’émission de CO2, gaz à effet de serre qui agit comme un couvercle sur une cocotte-minute. Les seules solutions trouvées à ce jour consistent soit à réduire cette activité, soit à trouver des paramètres techniques pour en diminuer les effets.

La consommation électrique se trouve en ligne de mire puisque sa production est justement fortement émettrice de CO2. Or, les grandes surfaces, qu’elles soient ou non alimentaires, sont très voraces dans ce domaine et sont de plus en plus nombreuses à rechercher les moyens de diminuer leurs   factures. Les sources de consommation d’énergie en grande surface

Une étude suisse réalisée par l’Office Fédéral de l’Energie (OFEN) démontre que les centres commerciaux sont parmi les plus gros consommateurs d’électricité, que ce soit pour les parties communes ou pour le fonctionnement des différentes enseignes se trouvant à l’intérieur.

Les grandes surfaces alimentaires ont quant à elles une double problématique, celle de l’électricité nécessaire à l’éclairage et celle nécessaire à la production de froid pour les différents meubles réfrigérés ou congélateurs. La situation est totalement paradoxale, la grande surface va dépenser de l’énergie pour chauffer ses rayons l’hiver tout en utilisant simultanément de l’énergie pour refroidir des meubles qui restent pourtant ouverts.

Depuis quelques années, il est heureusement apparu des armoires frigorifiques fermées qui évitent à l’air froid d’être gaspillé et d’être réchauffé par le milieu ambiant de la grande surface. L’effort doit être poursuivi car trop peu de centres sont encore équipés. Le parc à remplacer reste considérable pour un coût qui représente un véritable effort. A l’heure où le consommateur est de plus en plus sensible aux enseignes éco-responsables, il est temps que les équipements des grandes surfaces s’adaptent.

L’autre source de dépense est bien évidemment l’éclairage qui représente 50 % de la facture énergétique des grandes surfaces. Certaines sont éclairées quasiment en permanence car le réapprovisionnement des rayons s’effectue souvent la nuit.

Face à ce gaspillage une entreprise comme Energineo propose une solution imparable grâce à Energineo éclairage LED.

Faire baisser la consommation électrique des grandes surfaces

De nombreuses solutions architecturales ont vu le jour ces dernières décennies pour que les bâtiments commerciaux soient plus autonomes sur le plan énergétique mais ces innovations ne sont malheureusement valables qu’à la conception de nouveaux centres commerciaux. Selon les régions, il n’est plus rare de voir installer des toits de verre, des panneaux photovoltaïques ou des structures bois plus étanches que la tôle ondulée des années 60.

Cette démarche est certes louable mais le parc immobilier actuel des grandes surfaces existantes est énorme et cela prendra des décennies avant de les moderniser. En attendant, faire baisser la facture électrique est un challenge que la société Energineo a décidé de relever en se spécialisant dans l’éclairage LED professionnel. Elle propose une solution clé en main allant du diagnostic initial jusqu’ à l’installation complète. Pas de sous-traitance donc pour un budget final réduit et adapté à chaque client grâce à la proposition de 2500 références de produits LED.

Catégories : Industrie

Lire les articles précédents :
massage bien etre hyeres
Hyères : la destination bien-être

Hyères est une ville du sud de la France réputée pour ses îles d’Or, sa gastronomie, son patrimoine et ses...

Fermer