Conseils pour réussir votre premier flip immobilier

Le flip immobilier consiste en général à acheter un bien immobilier nécessitant des travaux, à les réaliser pour ensuite le revendre en réalisant une plus-value globale. Si certains professionnels de l’immobilier se sont spécialisés dans ce type d’opérations, de plus en plus de néophytes se lancent dans l’aventure en espérant eux aussi obtenir un gain conséquent. Il existe cependant des risques et des pièges qui peuvent transformer le flip en véritable flop. Voici donc quelques conseils pour que votre projet ne tourne pas au cauchemar.

Dénicher les bonnes affaires et savoir s’entourer

L’une des bases du flip immobilier consiste à savoir bien acheter, c’est-à-dire acquérir à un prix plus bas que le marché même pour des biens nécessitant une rénovation et qui ont donc déjà subi une décote. L’astuce ne consiste pas à comparer entre des biens en bon état et des biens à retaper mais à comparer au contraire ces derniers entre eux.

Pour dénicher la bonne affaire, comme lorsque l’on recherche des bungalows neufs à vendre, il faut savoir évaluer rapidement les travaux et vite appréhender l’état réel du bien. Ne vous focalisez pas obligatoirement sur un seul type de bien mais soyez inventif. Il faut viser aussi la rareté du produit une fois qu’il sera réhabilité. La tendance actuelle est ainsi à l’achat de cottages neufs, il peut donc être intéressant de s’orienter vers ce genre de biens immobiliers.

La seconde règle de base est de bien savoir s’entourer, surtout au début. Sauf si vous êtes Connaître le prix de la réfection de l’électricité, d’une salle de bains ou de la peinture n’est pas évident quand on commence et pour cette raison il est indispensable d’obtenir plusieurs devis de différentes entreprises. Pour trouver la perle rare n’hésitez pas à faire jouer vos réseaux car la recommandation de ses relations est la meilleure méthode pour rencontrer le bon artisan.

Pensez en outre à favoriser différents corps de métier plutôt qu’une entreprise générale. Cela vous demandera de coordonner vous-même les interventions de chacun mais c’est plus intéressant financièrement.

Bien connaître la fiscalité

Le volet fiscal n’est pas à négliger car il peut même être responsable de l’absence de rentabilité d’un flip immobilier si la législation est méconnue ou mal appliquée. A titre d’exemple, si vous réalisez une opération de ce genre sur votre logement principal, il vous sera alors possible de bénéficier d’une exonération d’impôt sur la plus-value réalisée lors de la revente.

Il peut donc être intéressant d’occuper les lieux rénovés quelques temps pour profiter de cet avantage non négligeable. Bien sûr, comme pour tout intérêt fiscal en jeu, il convient d’être prudent et de ne pas attirer l’attention du fisc. Si vous utiliser ce mécanisme trop souvent, les services fiscaux risquent de requalifier l’opération et de vous considérer non plus comme un particulier mais comme une entreprise avec une taxation différente et plus onéreuse.

Prenez donc conseil avant de vous lancer et ne pensez pas que les choses restent immuables. En effet ce qui peut être valable un jour ne le sera peut-être plus l’année suivante car les lois fiscales changent rapidement.