Comment fonctionne un scanner laser 3D à main ?

C’est un dispositif d’acquisition de données de masse, basé sur la technologie LIDAR qui nous fournit un nuage de points tridimensionnel (représentation discrète) d’une surface continue à partir de mesures de distance et d’angle en utilisant un faisceau de lumière laser. Cela permet de documenter géométriquement et visuellement une réalité physique avec beaucoup de détails, de rapidité et de précision.

Si on recueille les informations de la couleur de chaque point, on peut déterminer et reproduire la couleur de la surface représentée comme c’est le cas pour l’appareil px80, le meilleur scanner 3d à main existant parmi la gamme des scanners les plus perfectionnés.

Le scanner laser 3D est donc mobile et vous permet d’arpenter le terrain de votre chantier pour réaliser un relevé nuage de points et sans le moindre temps d’attente.

Le scanner laser 3D à main capture les coordonnées géographiques de toutes les surfaces qui l’entourent dans un rayon limité en quelques minutes et sans contact avec les éléments mesurés. En outre, il est doté de caméras qui enregistrent les informations de la zone visible fournissant ainsi des informations infinies sur l’objet.

Le résultat, appelé nuage de points 3D, est un ensemble de millions de coordonnées, positionnées dans l’espace et en grandeur réelle qui représentent rigoureusement et précisément la réalité scannée.

Quels sont les principes de mesure des scanners 3D?

Les principes de mesure des scanners laser 3D actuels reposent sur trois principes : la triangulation, le temps de vol par impulsion et le temps de vol par différence de phase.

Les caractéristiques de ces scanners basés sur le principe de la triangulation sont les suivantes

  • Haute précision autour d’un dixième ou d’un centième de millimètre.
  • La distance maximale entre l’équipement laser et l’objet est de quelques mètres. La distance maximale est conditionnée par l’angle d’intersection en fonction de la base du capteur laser (caméra).
  • Haute fréquence (autour de 100 MHz ou même plus).

Mesure basée sur le temps de vol au moyen d’impulsions

Cette méthode détermine le calcul de la distance en fonction du temps nécessaire au faisceau laser pour parcourir le double de la distance entre l’émetteur et l’objet. L’équipement de balayage laser est doté d’un système de miroirs rotatifs et de servomoteurs qui dirigent le faisceau dans les plans vertical et horizontal

Les caractéristiques des scanners laser 3D basés sur le temps de vol sont les suivantes

  • Fréquence entre 2 et 100 MHz.
  • Précision de 6 à 30 mm.
  • Longue portée : de quelques centaines de mètres à plusieurs kilomètres.

 Mesure basée sur le temps de vol au moyen de la différence de phase

Le faisceau de lumière laser se propage selon des ondes sinusoïdales dont on connaît la longueur. La distance à mesurer est calculée en fonction du nombre entier de longueurs d’onde et de la différence de phase entre l’onde émise et l’onde réfléchie par l’objet.

Les caractéristiques des scanners laser à différence de phase sont les suivantes

  • Portée intermédiaire : généralement moins de cent mètres.
  • Très haute fréquence : 500 -600 MHz ou même plus.
  • Précision de l’ordre de 2 à 10 mm.

De nos jours, le scanner laser 3D est devenu un produit à la portée de tout professionnel avec l’apparition de sociétés spécialisées dans les services de mesure 3D.

(Vu 113 fois, 1 visites aujourd'hui)