Menu

Choisir une housse de couette pour enfant

5 juillet 2018 - Santé
Choisir une housse de couette pour enfant

Le sommeil est un des petits plaisirs que la vie nous donne. A celui-ci s’associent plusieurs bienfaits se résumant au bien-être et la santé de l’homme. C’est pourquoi il faut lui accorder une importance capitale. Vous le méritez. Votre bout de chou également. En plus d’un coffre à jouets bien garni, ou des figurines Mickey mouse, celui-ci a besoin de bien dormir. Et qui dit sommeil de qualité dit bon choix en termes de matelas bébé, de cache sommier, de taie d’oreiller imprimée et de couverture (drap-housse enfant, parure de lit cars…). Ainsi, avant d’acheter une couette 140×200 pour son enfant, plusieurs paramètres doivent être tenus en compte.

Quel âge a l’enfant ?

 

Un critère de taille, que vous ne devez pas mettre de côté est l’âge de votre enfant. Effectivement, si la housse de couette enfant toute douce à motifs Teletubies de 100 cm a bien marché pour bébé à ses 6 premiers mois, ce n’est plus le même à 7 ans. La couette enfant zigzag a tendance à s’épaissir puisqu’à défaut de graisse brune, il sera plus sensible au froid. La taille ne sera également plus la même puisqu’au bout de quelques années, l’enfant aura gagné une cinquantaine de centimètres en plus. La différence s’opérera aussi sur le fait que pour bébé, sécurité et confort seront primordiaux. Notons que celui-ci n’a pas encore la force d’enlever sa couverture en cas d’excès de chaleur ou d’inconfort. Il est indiqué d’y prêter attention puisque si celle-ci recouvre sa petite face, il s’expose au risque de s’asphyxier.  D’où le choix des parents porte généralement sur une couette parure ultra légère pour les touts petits.

 

 

Quelle taille pour la couette ?

Tout comme pour les serviettes de bain, le linge de table et le cache sommier, il est bien de choisir la housse de couette percale selon la taille de l’occupant de chambre enfant. Après l’âge, les dimensions de la couverture constituent effectivement un facteur à prendre en compte. Deux chiffres alors basiques : la taille actuelle de l’enfant ainsi que celle du lit junior sur lequel il dort. Trop petite, elle aura du mal à passer de belles nuits en saison fraîche, en se recroquevillant peut-être à tout moment sur ce lit winni. Acheter une trop grande couette imprimée n’est aussi pas une bonne idée, et ce, bien que l’on sache que les petits ont tendance à grandir super vite. Ce sera encombrant pour lui. Néanmoins, cela a l’avantage d’être économe puisque vous n’aurez pas à acheter de nouvelles couettes pour les saisons à venir.

Ainsi, une taille idéale n’existe pas. Néanmoins, les standards vendus sur le marché mesurent 140 x 100 centimètres en moyenne. En achetant ces modèles, vous serez tranquille durant quelques années. Mais en général, vous êtes libre de personnaliser votre housse de couette et taie en l’adaptant à votre lit princesse pour enfant.

Le grammage, un point essentiel à voir

Si des enfants supportent bien de dormir à l’intérieur de la couverture de papa et maman, leur doudou à côté, certains sont allergiques à la variation de la température qu’ils ne peuvent se permettre ni une couette réversible trop chaude ni une trop froide. Ici, il n’est plus question de dimensions, mais de grammage. Ce facteur prime dans les résidences non climatisées et est valable tant pour le choix d’un drap de plage que du peignoir enfant. Néanmoins, pas toujours facile de savoir quelles conditions climatiques siéent le plus à ma petite fille. L’idée est alors d’opter pour une couette à la fois fine et aussi épaisse qu’une housse de canapé, favorable tant en hiver qu’en été. Côté grammage, l’idéal serait dans les 250 g/m2. Ensuite, il faudra faire un point sur la matière utilisée dans la conception de la couette-lit.

Quel matériau pour la couette enfant ?

Couette coton et couette polyester, ce sont là les plus mis en vente dans les magasins textiles. Et voilà des substances bien différentes. En ce qui est du premier, il est adoré des petits et des grands de par sa douceur exquise au toucher ainsi que ses propriétés conservatrices de chaleur.  Le pur coton gris est tout de même déconseillé pour des enfants souffrant de problèmes dermiques et épidermiques. C’est là qu’intervient le polyester. Quoi qu’il ne soit pas aussi cocon que la housse coton imprimé losange, il reste apprécié des parents pour sa propriété hypoallergénique et anti acariens. Ainsi, un mix polyester coton est à prévoir pour les indécis.

 

CERRAR
Lire les articles précédents :
Préparez-vous à entrer dans un autre monde : celui de Sciences Po

L'Hexagone est bien souvent critiquée par rapport à son manque de moyens pour développer le système éducatif, et ce, qu'il...

Fermer