Gage d’une productivité optimale, le dépoussiérage industriel est un procédé mettant les travailleurs ainsi que l’ensemble du matériel de production à l’abri de tous risques, notamment les risques liés aux poussières, aux polluants ainsi qu’à tout autre déchet de production. De plus, les concepteurs n’ont de cesse de faire preuve d’innovation pour garantir une meilleure qualité d’air dans les milieux de travail.

Le dépoussiérage par suppression

Ce type de dépoussiérage est de mise dans un milieu industriel qui présente des armoires électriques. C’est un procédé consistant à exercer une pression positive à l’intérieur de ces dispositifs, et ce, pour y créer un courant d’air. En même temps, les tableaux électriques d’un système de filtration d’air centralisé vont jouir d’un meilleur refroidissement.

Le dépoussiérage ATEX en un mot

Un dépoussiérage ATEX fait référence à une directive qui concerne tout particulièrement le traitement des poussières explosives. Ce dernier implique des systèmes venturi à air comprimé agrémentés de flexible avec filtre à poussière garant d’un nettoyage efficace. Le dépoussiéreur, dans ses démarches, s’en tiendra de même aux guides de ventilation de l’INRS et évidemment aux consignes des Carsat.

Quelques exemples de techniques de dépoussiérage

À l’heure actuelle, on dénombre une large gamme de techniques de dépoussiérage industriel. Afin de bien choisir le système de dépoussiérage adapté, les professionnels du milieu vont se référer aux caractéristiques techniques de l’environnement de travail.

Parmi ces techniques, on peut prendre en guise d’exemple, le captage des particules. Ce dernier implique un système d’aspiration bien éprouvé, d’une manière particulière dans une usine textile. Il crée un courant d’air afin de mieux aspirer les poussières et les particules nocives pour ensuite les convoyer vers la zone de séparation. Ainsi, l’air purifié sera réexpédié à l’intérieur et les impuretés à l’extérieur de l’espace de travail.

Dépoussiérage industriels, quels sont les matériels nécessaires ?

Les professionnels de l’aspiration de poussière sont généralement libres de choisir les types de matériels pour mener à bien leur mission. Après avoir défini les caractéristiques propres aux poussières à supprimer, ces derniers peuvent recourir aussi bien aux cyclones qu’aux électro-filtres. Au-delà de ces équipements, ces spécialistes ont de même à leur disposition les dépoussiéreurs à média filtrants.

Bien choisir son système de dépoussiérage

Afin d’éliminer d’une manière définitive les poussières susceptibles de nuire à la santé comme à l’environnement, l’utilisation d’une technique efficace s’avère être indispensable, entre autres, l’usage d’un dépoussiéreur à air expulsé. En effet, on parle là d’une technique basée sur l’emploi de trois éléments principaux, comme le filtre, la trémie de récupération et le ventilateur d’aspiration. Avec l’assemblage de ces trois produits, il ne reste aucune trace de saleté sur les surfaces traitées. Par ailleurs, le dépoussiéreur industriel ouvre vers un système de recyclage de plusieurs poussières. Néanmoins, afin de réussir cette mission, tous les éléments doivent être réunis. Sont inclus dans lesdits éléments : un panneau de contrôle, un tuyau de soufflage et une soufflerie. Mais aussi un convoyeur à vis et une vanne rotative.

Catégories : Industrie

Lire les articles précédents :
technologie 5 G
Comment la technologie 5G arrive dans les villes

Les évolutions numériques sont si rapides que le consommateur a parfois du mal à suivre. Souvenez-vous du passage de la...

Fermer